Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Le bruit 

L'essentiel

[ Publié le 23 mai 2013 - mis à jour le 5 janvier 2018 ]

bruit

Le bruit est caractérisé par :

puce son intensité, mesurée en décibels (dB) : plus un bruit est fort, plus son niveau en dB est élevé. Le seuil à partir duquel un bruit peut devenir nocif est d'environ 80 à 85 dB,

puce sa fréquence, mesurée en Hertz (Hz) : plus la fréquence est élevée, plus le son est aigu.

 

La durée d'exposition est le troisième élément qui permet de juger de la nocivité d'un bruit : plus on est exposé longtemps, plus le système auditif est en danger.

Un bruit fort, surtout s'il est prolongé, peut détruire définitivement les cellules ciliées de l’oreille interne et les fibres du nerf auditif, altérant alors le sens de l’audition de façon irréversible.

 

Les sources de bruit sont très nombreuses, voire omniprésentes dans notre vie quotidienne.

Outre les sources de bruit d'origine professionnelle, on peut citer : 

  • les bruits et nuisances sonores auxquels on est exposé chez soi ou dans d'autres situations en intérieur,
  • les bruits liés à une activité économique de proximité,
  • les bruits liés à la circulation routière,
  • les bruits liés aux transports aériens ou ferroviaires,
  • les nuisances sonores liées à des évènements sportifs, culturels ou festifs etc.

  

La sensibilité au bruit est individuelle et ses effets sur le système auditif et sur la santé sont donc variables d'une personne à l'autre.

Une exposition à des niveaux sonores trop élevés et sur de longues durées peut altérer l'audition de manière définitive et irrémédiable entrainant :

  • un trouble de la compréhension de la parole,
  • une surdité,
  • des acouphènes (sifflement ou bourdonnement d'oreille),
  • une sensibilité anormale aux sons (hyperacousie douloureuse).

 

Ces conséquences auditives peuvent entraîner une importante dégradation de la qualité de vie au quotidien.

 

Mais le bruit a aussi des conséquences plus générales sur l’état de santé global d'un individu :

  • troubles du sommeil,
  • fatigue et troubles de concentration,
  • augmentation du stress,
  • effets cardiovasculaires,
  • impacts sur la santé mentale etc.

 

Se protéger des bruits ambiants et en réduire la nocivité est possible. Des réglementations définissent l’exposition maximale autorisée sur le lieu de travail, dans les lieux diffusant de la musique amplifiée.

Et lorsqu'il s'agit d'un voisin bruyant, des recours existent.

En ce qui concerne la prise en charge des troubles de l'audition, une seule règle à retenir : consulter dès l'apparition des premiers symptômes !

Cela permettra de stabiliser leur évolution dans la grande majorité des cas.

Entrez votre code mutuelle à 4 chiffres

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie