Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Maladies des valves ou valvulopathies 

Comment diagnostiquer la maladie?

[ Publié le 23 mai 2011 - mis à jour le 14 septembre 2016 ]

Les maladies des valves ne présentent souvent au début aucun symptôme, aucune gêne et évoluent en silence, jusqu’au jour où des symptômes ou une complication brutale viennent les révéler.

 

C’est pourquoi, il est important que le médecin réalise une auscultation cardiaque attentive au cours de l’examen médical.

 

L’un des signes caractéristiques d’une maladie des valves est le « souffle », c'est-à-dire un bruit anormal prolongé. Selon l’endroit du cœur où il l’entend le mieux, selon son intensité et selon la présence éventuelle d’autres bruits anormaux, le médecin suspecte l’existence d’une maladie des valves.

Tous les souffles ne traduisent pas une maladie des valves.

Pour confirmer l’existence d’une maladie des valves du cœur, un examen est indispensable.

 

L’échographie - doppler cardiaque permet de visualiser en temps réel et en mouvement, le cœur, ses parois et ses valves. Elle permet d’étudier la circulation sanguine à travers les valves et ainsi de quantifier un rétrécissement ou une fuite.

L’échographie précise également le retentissement d’une maladie valvulaire sur les ventricules : degré de dilatation des cavités, d’hypertrophie des parois, anomalie de la contractilité, évaluation de la fonction pompe, on parle de fraction d’éjection ventriculaire.


vignette-etp-programmes

Entrez votre code mutuelle à 4 chiffres

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER