Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Ma santé au quotidien

Tous algorithmés

[ Publié le 21 février 2018 ]

algorithme

Quelques clics sur internet et nous voilà "googlisés" au point de recevoir un flux de messages bien ciblés au regard de nos goûts, choix ou envies !

Google a conservé dans son énorme base de données les critères de nos dernières recherches, ce qui lui permet de proposer des produits analogues.

Mais ce ne sont là que les prémices de la connaissance approfondie que la machine internet a de nous et qui transforme nos cerveaux en algorithmes "prêts à l'emploi".

 



Le ciblage psychologique

Pour être plus concrète, là où jusqu'alors vous receviez des propositions de votre marque préférée de chaussures, sur laquelle vous aviez visualisé quelques pages, demain vous recevrez directement dans votre boîte mail les modèles qui correspondent non seulement à votre taille, mais aussi de vos couleurs préférées, du style que vous aimez, et peut-être même en fonction de votre humeur du moment ! En somme, il s'agit presque de devancer vos envies : impressionnant ! Ou inquiétant.

Cette interaction repose sur le concept que le cerveau humain fonctionne comme un algorithme. De là, une approche de plus en plus fine, par étapes, de ce qui procure le plus de plaisir, correspond à des schémas de pensée analysés et répertoriés, pour déchiffrer avec une acuité en constante progression la psychologie profonde de chaque internaute.
La perspicacité de ces algorithmes repose sur cinq grandes dimensions psychologiques : l'extraversion, le névrosisme*, l'ouverture à l'expérience, l'agréabilité et le caractère consciencieux.

Facebook utilise déjà aujourd'hui ces cinq grands traits de personnalités à travers les "likes" (images ou mots que vous faites connaitre sur la toile avec une appréciation) et ne se prive pas de les exploiter.

 

Quand le cerveau informatique supplante le cerveau humain

Bien sûr on peut se questionner quant à la fiabilité de telles approches. Des chercheurs de l'université Columbia aux Etats-Unis nous répondent à travers une étude menée sur une base de 3 millions d'internautes : testés pour l'achat de produits de beauté, ils ont comparé le nombre de ventes avec ou sans le ciblage via des algorithmes, en l'occurrence le critère "extraversion".

Résultat : une augmentation de 50% des ventes avec la démarche algorithmique en comparaison à une population non sélectionnée. Ceci témoigne assurément de la pertinence de cette approche ciblée.

L'expérience a été renouvelée en utilisant d'autres traits psychologiques, avec le même résultat probant : 50% de ventes en plus.

Mais si le cerveau humain ne devient plus qu'un ensemble d'algorithmes biologiques, facilement manipulables, qu'en sera-t-il demain de notre véritable libre arbitre face au cerveau informatique, dans notre quotidien, dans nos choix de
vie ?

Question qui concerne certes des achats sur internet mais qui va bien au-delà, à travers toute sorte de messages et publicités : la question se pose sur nos choix sociaux, culturels, politiques !

L'intelligence artificielle n'a pas fini de provoquer des dilemmes éthiques.

 


* Terme en opposition avec la stabilité émotionnelle. C'est la prédisposition d'un individu à ressentir des émotions négatives.

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement