Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La prise en charge de la crise hémorroïdaire : les alternatives thérapeutiques aux médicaments déremboursés 

Quels sont les médicaments déremboursés pour le traitement des hémorroïdes ?

[ Publié le 1 décembre 2011 ]

Certains médicaments antihémorroïdaires sont déremboursés à compter du 1er décembre 2011. Il s’agit de médicaments se présentant sous la forme de crème ou de suppositoires.

Antihémorroïdaires topiques

DCI

PROCTOLOG (TRIMEBUTINE, RUSCOGENINES), 1 boîte de 10, suppositoires (laboratoires PFIZER)

RUSCOGENINES/TRIMEBUTINE

PROCTOLOG (TRIMEBUTINE, RUSCOGENINES), 1 tube de 20 g avec canule, crème rectale (laboratoires PFIZER)

TITANOREINE (CARRAGHENATES, DIOXYDE DE TITANE, OXYDE DE ZINC), 1 boîte de 12 suppositoires (laboratoires MC NEIL)

CARRAGHENATES, DIOXYDE DE TITANE, OXYDE DE ZINC

TITANOREINE (CARRAGHENATES, DIOXYDE DE TITANE, OXYDE DE ZINC), 1 tube de 20 g, crème, (laboratoires MC NEIL)

TITANOREINE (CARRAGHENATES, DIOXYDE DE TITANE, OXYDE DE ZINC), 1 tube de 40 g, crème (laboratoires MC NEIL)

Entrez votre code mutuelle à 4 chiffres

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réussi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER