Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Carnet de santé 2018 : ce qui change

Actualités santé

Carnet de santé 2018 : ce qui change

[ Publié le 16 mars 2018 ]

Le ministère des Solidarités et de la Santé a publié les modèles du carnet et des certificats de santé de l'enfant. Ils entreront en vigueur le 1er avril prochain. Nouveaux messages sanitaires, actualisation des courbes de croissance... zoom sur ce qui va changer dans la version 2018.

carnet-sante-changements-13032018

Le carnet de santé est délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance de votre enfant. Il contient les éléments d'information médicale nécessaires au suivi de sa santé, et ce jusqu'à ses 18 ans.

La version 2018, qui entrera en vigueur au 1er avril apporte pas mal d'innovations. Ainsi, les conseils de prévention ont été enrichis et actualisés pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales.

« Utiliser des biberons garantis sans bisphénol A » ou « éviter de mettre un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée (même s'il ne la regarde pas) », apparaissent désormais.

 

Mise à jour des courbes de croissance

De nouvelles courbes de croissance font aussi leur apparition. En effet, les précédentes datent de 1979 et ont été établies à partir des mesures de quelques centaines d'enfants nés dans les années 50 ! Une petite mise à jour s'imposait donc.

Dans cette optique, la direction générale de la Santé (DGS) a chargé en octobre 2016 des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) de produire des courbes de croissance actualisées.

Par exemple, à 10 ans, la médiane de la taille des filles des nouvelles références est de 139,5 cm contre 134,7 cm sur les courbes précédentes, soit quasiment 5 cm.

De nombreux autres changements ont été introduits : des courbes de poids et de taille différentes pour les garçons et les filles dès la période 0-3 ans. Des courbes de périmètre crânien elles aussi spécifiques aux garçons et aux filles...

« Des messages courts au fil des pages visent à sensibiliser parents et médecins à l'importance d'un suivi régulier de la croissance et insistent sur les paramètres devant être pris en compte pour l'interprétation des mesures », expliquent les chercheurs.

Enfin, les nouvelles recommandations vaccinales font leur entrée.  En effet, chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l'Haemophilus influenzae de type b, l'hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires.

Source : ministère des Solidarités et de la Santé, mars 2018

(Destination santé ©)

Entrez votre code mutuelle à 4 chiffres

S'INFORMER

Blog expert

Allo maman...

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

enfant-ecran