Test de Fagerstrom : dépendance à la nicotine

 
Calculez votre niveau de dépendance physique à la nicotine en répondant à 6 questions. Choisissez la réponse qui correspond le mieux à votre cas.  

1) Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ?
moins de 5 minutes
6 à 30 minutes
31 à 60 minutes
après 60 minutes
2) Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits (ex: cinémas, bibliothèques...) ?
Oui
Non
3) Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable ?
la première
une autre
4) Combien de cigarettes fumez-vous par jour en moyenne?
10 ou moins
11 à 20
21 à 30
31 ou plus
5) Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée ?
Oui
Non
6) Fumez-vous même si une maladie vous oblige à rester au lit ?
Oui
Non

 

Résultats
Score : Interprétation de votre score :
Le résultat à ce test n’a qu’une valeur indicative, il ne constitue pas un diagnostic médical.

Si le résultat obtenu vous paraît inquiétant, parlez-en avec votre médecin traitant ou posez vos questions au 3935.



0-2 : Pas de dépendance
3-4 : Dépendance faible
5-6 : Dépendance moyenne
7-8 : Dépendance forte
9-10 : Dépendance très forte
L'avis du Dr Brahmy, tabacologue

Charles Brahmy PhotoLe manque physique ressenti quand vous ne pouvez pas fumer est important, voire intense. Il se traduit par de l’irritabilité, du mal à vous concentrer, des troubles du sommeil, et parfois des troubles digestifs. Tout cela peut gêner votre vie quotidienne

.L’apport de nicotine est fortement recommandé. Les patchs sont le moyen le plus adapté. On peut aussi leur adjoindre de manière ponctuelle des comprimés ou des gommes de nicotine.Ainsi grâce à ce traitement, vous pourrez gérer plus facilement votre dépendance comportementale. Pour plus de succès à votre démarche d’arrêt, l’aide et l’accompagnement par un tabacologue ne sont pas à négliger. Il pourra au besoin vous prescrire un substitut médicamenteux (Zyban® ou Champix®) s’il le juge utile et opportun.