Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Médicaments et dispositifs > Vaccins et vaccination > La vaccination contre la méningite > Quelles sont les recommandations de vaccination contre les in ...

La vaccination contre la méningite 

Quelles sont les recommandations de vaccination contre les infections invasives à méningocoque ?

[ Publié le 27 décembre 2011 ]

Il est possible de prévenir les infections invasives à méningocoques grâce à la vaccination. Plusieurs vaccins sont disponibles en fonction du sérogroupe du méningocoque.

Les vaccins

En France, il existe 3 types de vaccins contre les infections à méningocoques :

  • Les vaccins méningococciques polyosidiques (non conjugués),
  • Les vaccins polyosidiques C conjugués,
  • Les vaccins à vésicules de membrane (OMV).

 

Les vaccins méningococciques polyosidiques non conjugués

Ils sont composés de différents polyosides de la capsule de Neisseria meningitidis :

  • Vaccin méningococcique A + C polyosidique® (Sanofi Pasteur MSD),
  • Mencevax® (GSK) (polyosides A, C, Y, W135).

 

Les vaccins méningococciques polyosidiques conjugués

Ces vaccins associent des polyosides de la capsule de Neisseria meningitidis et une protéine porteuse qui leur confèrent un pouvoir protecteur plus élevé :

  • Meningitec® (Wyeth), vaccin méningococcique du groupe C + protéine diphtérique,
  • Menjugatekit® (Novartis Vaccines et Diagnostics SAS), vaccin méningococcique du groupe C + protéine diphtérique,
  • Neisvac® (Baxter), vaccin méningococcique du groupe C + anatoxine tétanique,
  • Menveo® (Novartis Vaccines et Diagnostics SAS), vaccin polyosidique A,C,Y, W135 + protéine diphtérique (autorisation de mise sur le marché en 2010),
  • Meninvact® (Sanofi Pasteur MSD) : vaccin méningococcique du groupe C + protéine diphtérique.

 

Les vaccins méningococciques à vésicules de membrane (OMV)

Les vaccins polyosidiques ne sont pas actifs pour la prévention des infections à méningocoque B. Des vaccins méningococciques B ont donc été développés contre certaines souches à partir de cellules membranaires (OMV = outer membrane vesicule). Ce sont des vaccins protéiniques qui ont été développés pour répondre à des situations épidémiques (trois à ce jour : Cuba, Norvège et Nouvelle-Zélande), mais ils ne disposent pas d’AMM européenne.

  • MenBVac (produit par le Norwegian Institute of Public Health), vaccin utilisé pour lutter contre l’hyperendémie en Seine-Maritime.


Les recommandations de vaccination

Recommandations générales

La vaccination avec le vaccin méningococcique C conjugué est recommandée chez tous les nourrissons âgés de 12 à 24 mois. Dans l’attente de la constitution d’une immunité de groupe, l’extension de cette vaccination jusqu’à l’âge de 24 ans est également recommandée avec un vaccin méningococcique C monovalent.

Recommandations particulières

L’utilisation du vaccin polyosidique tétravalent ACYW135 est recommandée pour les enfants de plus de 2 ans souffrant de déficit en fraction terminale du complément, en properdine ou ayant une asplénie anatomique ou fonctionnelle.

La vaccination grâce à un vaccin conjugué est également recommandée pour l’entourage en contact direct avec une personne atteinte d’une infection à méningocoque de sérogroupe A, C, Y ou W135.

Mots-clefs : Méningite , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie