Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Médicaments et dispositifs > Vaccins et vaccination > La vaccination contre la méningite > Quels sont les symptômes de la méningite et ses complications ...

La vaccination contre la méningite 

Quels sont les symptômes de la méningite et ses complications ?

[ Publié le 27 décembre 2011 ]

Lorsque la méningite est d’origine virale, elle présente peu de risques. Elle prend le plus souvent la forme d’une grippe et évolue vers une guérison spontanée en quelques semaines. Les infections virales par le virus de l’herpès nécessitent une prise en charge médicale avec des traitements antiviraux.

Lorsque la méningite est d’origine bactérienne, la forme la plus grave, les symptômes évoluent souvent très rapidement en quelques jours, voire quelques heures, surtout chez le nourrisson et le bébé. Compte tenu de la gravité de la maladie, une prise en charge médicale en urgence est impérative. L’ensemble des symptômes s’appelle le syndrome méningé. Les symptômes peuvent être associés de façon variable.

Chez les nourrissons et les bébés, on observe les symptômes suivants :

  • forte fièvre,
  • raideur dans la nuque ou dans le corps,
  • pleurs inconsolables, sans interruption, qui se poursuivent même dans les bras,
  • manque d’appétit,
  • vomissements,
  • irritabilité ou somnolence,
  • réveil difficile,
  • teint pâle,
  • apparitions de tâches violacées sur le corps (purpura fulminans),
  • fontanelle « tendue ».

 

Chez le nourrisson, il peut être difficile de détecter les symptômes d’une méningite. Toutefois, une altération rapide et brutale de l’état général avec un manque de tonus (hypotonie) peut évoquer une méningite.

Chez les enfants, les adolescents et les adultes, les symptômes sont :

  • forte fièvre,
  • difficultés à manger ou à boire,
  • raideur de la nuque ou du cou,
  • nausées,
  • vomissements en jets,
  • maux de tête en casque,
  • hypersensibilité à la lumière ou aux sons,
  • somnolence, confusion,
  • constipation,
  • douleurs de la colonne vertébrale,
  • éruption cutanée en cas de méningococcémie.

 

Chez la personne âgée, les signes sont souvent plus discrets. Des troubles du comportement comme une confusion, des maux de tête, voire des convulsions doivent faire penser à une méningite et conduire impérativement à prendre rapidement un avis médical.

Des examens peuvent également venir compléter le diagnostic : examens bactériologiques du liquide céphalo-rachidien (LCR) par ponction lombaire, hémocultures, biopsie en cas de purpura fulminans avec lésions…

L’absence et/ou le retard de prise en charge médicale peuvent faire évoluer rapidement la méningite vers des risques de séquelles graves comme des troubles neurologiques, une surdité, des troubles de la vue, des troubles du langage, voire du comportement, des paralysies ou une gangrène des mains ou des pieds. Une infection qui se propage au système nerveux central peut provoquer le décès.

Mots-clefs : Méningite , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie