Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Le vaccin contre l'infection à papillomavirus humain 

Qu'est-ce que l'infection par le papillomavirus humain (HPV)?

[ Publié le 19 octobre 2011 - mis à jour le 4 février 2015 ]

Les papillomavirus humains sont des virus communs qui se divisent en deux grandes familles : ceux qui affectent la peau et ceux qui affectent les muqueuses.

  • Les virus qui affectent la peau sont responsables de verrues de la main ou de la voûte plantaire.
  • Les virus qui affectent les muqueuses sont sexuellement transmissibles, provoquent des infections bénignes mais qui évoluent, dans certains cas, en lésions précancéreuses (dysplasies,) qui elles-mêmes peuvent évoluer en cancer du col de l'utérus si elles ne sont pas traitées.

 

Il existe plus d’une centaine de papillomavirus humains ; quarante infectent la région ano génitale et quinze sont retrouvés dans le cancer du col de l’utérus. Les HPV de génotypes 16 et 18 sont mis en évidence dans 70 % des cas de cancer du col de l’utérus. D’autres génotypes de HPV sont à l’origine de condylomes génitaux, comme les HPV de génotypes 6 et 11. Ils ne sont pas oncogènes. Des HPV peuvent également être à l’origine de cancers de la vulve et du vagin chez la femme, du canal anal dans les deux sexes.

 

La contamination par le HPV se fait par contacts cutanéo-muqueux, le plus souvent lors des premiers rapports sexuels, qu’il y ait ou non pénétration. Environ 80 % des hommes et femmes de plus de cinquante ans sont porteurs du papillomavirus, sans pour autant déclarer un cancer.

 

L’infection passe le plus souvent inaperçue. Le virus s’élimine naturellement en un à deux ans. Dans 10 % des cas, un HPV oncogène persiste et est à l’origine du développement d’une lésion qui peut évoluer vers une lésion précancéreuse. Celle-ci peut, dans de rares cas, évoluer vers un cancer invasif en cinq à dix ans. Le dépistage régulier par frottis endocervical est donc très important.

 

On dénombre ainsi chaque année 1 000 décès en France liés au cancer du col de l’utérus. Ce chiffre a considérablement diminué depuis plusieurs années grâce au dépistage systématique par frottis, recommandé à toutes les femmes de vingt-cinq à soixante-cinq ans.

Mots-clefs : Cancer utérus , Médicament , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie