Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Médicaments et dispositifs > Traitements > L'homéopathie > Dans quels cas puis-je utiliser l'homéopathie ?

L'homéopathie 

Dans quels cas puis-je utiliser l'homéopathie ?

[ Publié le 17 février 2014 ]

L’homéopathie peut être utilisée dans le cas de maladies aiguës (angines, cystite, sinusite, etc.) ou dans le cas où les symptômes sont chroniques, comme les colopathies, l’eczéma, les maux de tête. Dans ces cas, le traitement homéopathique pourra avoir un effet curatif, mais aussi préventif sur de nouvelles « crises ».

 

Elle trouve aussi sa place dans le traitement de certaines maladies fonctionnelles, c'est-à-dire causées par le mauvais fonctionnement d’un organe ou par une lésion de celui-ci, ou de pathologies psychosomatiques.

 

Parfois, le médecin homéopathe pourra aussi proposer un traitement dans le cadre d’une maladie plus lourde comme un cancer, associé à un traitement « traditionnel ».

 

Et l’automédication dans tout ça ?

Ce n’est pas parce que c’est naturel que l’on peut pratiquer l’homéopathie seul.

 

En effet, le médecin homéopathe, avant de proposer un traitement, va poser de nombreuses questions qui lui permettront de proposer le traitement de plus adapté à son patient en lien avec son individualité.

 

Ainsi, on conseille de ne pratiquer l’automédication en homéopathie que pour des problèmes ponctuels : par exemple en prenant de l’arnica quand on se cogne, ou bien en utilisant des médicaments à nom de spécialités conçus pour une indication en particulier. 

Mots-clefs : Homéopathie , Médecine douce

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie