Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé mentale et Bien-être > Les soins en psychiatrie > L'organisation des soins psychiatriques

Les soins en psychiatrie 

L'organisation des soins psychiatriques

[ Publié le 18 novembre 2015 ]

Quel que soit leur lieu d'exercice, les professionnels de la psychiatrie possèdent les compétences nécessaires pour prendre en charge les personnes malades.

 

Comme toutes les spécialités médicales, la psychiatrie peut s'exercer :

  • dans le service public : consultations médico-psychologiques, hôpitaux de jour, unité d’hospitalisation, regroupés dans les secteurs publics de psychiatrie (voir ci-dessous),
  • dans le secteur privé participant au service public : par exemple dans des structures de soins gérées par des associations,
  • ou dans le secteur privé : cabinet médical ou clinique psychiatrique privée.

 

Les soins psychiatriques sont remboursés par la Sécurité sociale La Sécurité sociale est un service public de l'État qui assure l'ensemble des risques sociaux des travailleurs, salariés et des professions libérales, des travailleurs indépendants et des travailleurs non salariés, des salariés agricoles, des personnes travaillant sur le territoire métropolitain de la France, comme des salariés des entreprises qui sont détachés à l'étranger. La Sécurité sociale fournit les prestations prévues par le Code de la Sécurité sociale. L'État en a confié la gestion à divers organismes de droit privé qui, de ce fait, sont chargés d'une mission de service public. Ces régimes comprennent notamment, l'assurance maladie, maternité et paternité, l'assurance invalidité, l'assurance vieillesse, l'assurance décès, l'assurance veuvage, et la réparation des risques professionnels. Elle sert aussi des prestations familiales et diverses autres prestations particulières, comme les aides au logement, l'allocation de rentrée scolaire et les aides aux personnes handicapées. À côté du régime général, il existe un grand nombre de régimes particuliers, notamment en matière de pensions de retraite, en particulier pour les médecins, les chirurgiens dentistes et le personnel de santé, les avocats, les notaires, les militaires, les étudiants, les marins de la Marine Marchande. La liste des régimes spéciaux est très longue. [source : ameli,fr]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
et par certaines assurances complémentaires santé (vérifier dans les contrats de garantie si la complémentaire santé exclu ou non les soins ambulatoires ou limite la prise en charge dans la durée). 

 

Les services publics de psychiatrie

En France, les services publics de psychiatrie sont organisés en secteurs. Ce sont des zones géographiques identifiées dans chaque département. Plusieurs équipes pluridisciplinaires (les équipes de secteur) y assurent  l’accueil et la prise en charge de la population souffrant de troubles psychiques.

 

Les équipes dispensent et coordonnent l’ensemble des soins et services nécessaires aux besoins de santé mentale : prévention, soins, postcure et réadaptation. Elles garantissent la continuité de la prise en charge des patients, au plus près de leur domicile.

 

Chaque secteur peut disposer de plusieurs lieux de soins, répartis sur son territoire : centre médico-psychologique (consultations, orientation), hôpital de jour, centre d’accueil et de crise, centre d’accueil  thérapeutique à temps partiel, centre de postcure, appartement thérapeutique, consultation spécialisées et unité d’hospitalisation. Chaque service de psychiatrie est rattaché administrativement à un hôpital. La taille, la superficie, les moyens et le type de soins dispensés par les services sont très variables.

 

Quatre principes de base s’appliquent à la sectorisation psychiatrique :

  • la garantie, au sein d’une aire géographique donnée, de l’accès et de la continuité des soins au plus près du lieu de vie du patient ;
  • la désignation du secteur psychiatrique dépend de l’adresse du domicile du patient ;
  • en l’absence de domicile stable, la sectorisation psychiatrique ne doit pas être un frein à l’accès et à la continuité des soins ;
  • toute personne « faisant l’objet de soins psychiatriques » (à l’exception des personnes en soins sans consentement à la demande du représentant de l’Etat), ou sa famille dispose du droit de s’adresser au praticien ou à l’équipe de santé mentale, publique ou privée, de son choix, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du secteur correspondant à son lieu de résidence.

 

La psychiatrie dans le secteur privé

Dans le secteur privé, la psychiatrie s'exerce en libéral, au sein de cabinets ou de cliniques privées. Elle vise davantage le soin que la prévention ou la post-cure. Contrairement au secteur public, la pluridisciplinarité des équipes n’est pas systématique.

Les honoraires sont libres.

 

Les soins psychiatriques délivrés dans le secteur privé sont remboursés par la Sécurité sociale La Sécurité sociale est un service public de l'État qui assure l'ensemble des risques sociaux des travailleurs, salariés et des professions libérales, des travailleurs indépendants et des travailleurs non salariés, des salariés agricoles, des personnes travaillant sur le territoire métropolitain de la France, comme des salariés des entreprises qui sont détachés à l'étranger. La Sécurité sociale fournit les prestations prévues par le Code de la Sécurité sociale. L'État en a confié la gestion à divers organismes de droit privé qui, de ce fait, sont chargés d'une mission de service public. Ces régimes comprennent notamment, l'assurance maladie, maternité et paternité, l'assurance invalidité, l'assurance vieillesse, l'assurance décès, l'assurance veuvage, et la réparation des risques professionnels. Elle sert aussi des prestations familiales et diverses autres prestations particulières, comme les aides au logement, l'allocation de rentrée scolaire et les aides aux personnes handicapées. À côté du régime général, il existe un grand nombre de régimes particuliers, notamment en matière de pensions de retraite, en particulier pour les médecins, les chirurgiens dentistes et le personnel de santé, les avocats, les notaires, les militaires, les étudiants, les marins de la Marine Marchande. La liste des régimes spéciaux est très longue. [source : ameli,fr]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
dans des proportions variables et les assurances complémentaires santé peuvent compléter la prise en charge (à vérifier dans les contrats de garanties).

 

Pour en savoir plus sur l'organisation des soins et les adresses des lieux de soins , consultez le site de notre partenaire Psycom.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

Blog expert

Une émotion peut en cacher une autre

par Bénédicte Bassac Cavaillon

emotion-sante-mentale

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER