Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé mentale et Bien-être > La santé mentale positive > Quels sont les facteurs qui favorisent la santé mentale positive ?

La santé mentale positive 

Quels sont les facteurs qui favorisent la santé mentale positive ?

[ Publié le 1 octobre 2014 ]

« Être bien dans sa tête », en d’autres termes profiter d'une bonne santé mentale, n'est pas un état définitif.
La définition retenue par l'Agence de la santé publique du Canada contient cinq composantes majeures de la bonne santé mentale, qui s'inscrivent dans une dynamique, une évolution constante :


« La santé mentale est la capacité qu'a chacun d'entre nous de ressentir, de penser et d'agir de manière à améliorer notre aptitude à jouir de la vie (1) et à relever les défis (2) auxquels nous sommes confrontés. Il s'agit d'un sentiment positif de bien-être émotionnel (3) et spirituel (4), qui respecte l'importance de la culture, de l'équité, de la justice sociale, des interactions et de la dignité personnelle (5). »

 

(1) L'aptitude à jouir de la vie se mesure à l'aide de concepts comme le bonheur, la satisfaction éprouvée par rapport à sa vie, le bien-être subjectif.

Elle est influencée par des facteurs tels que :

  • la personnalité ou des traits de caractère : être plutôt optimiste, extraverti, etc.,
  • des conditions de vie favorables : se percevoir en bonne santé, bénéficier d'un soutien social important, faire confiance aux autres, avoir le sentiment d'être maître de sa vie, etc.,
  • l'âge,
  • le niveau de revenus,
  • le milieu familial,
  • l'environnement social : implication dans des actions bénévoles ou de soutien social par exemple.

 

(2) La capacité à relever des défis ou à s'adapter aux évènements de la vie renvoie aux efforts déployés par une personne pour affronter les périodes de stress dans sa vie quotidienne.

On distingue deux types de stratégies :

  • l'affrontement : faire face à la situation et essayer de trouver des solutions à l'aide de ses propres ressources ou en cherchant l'appui de son environnement (familial, social, professionnel),
  • et l'évitement : éviter ou fuir la situation stressante.
  • La capacité à affronter des situations stressantes sans conséquences négatives pour soi-même ou pour son développement psychique est appelée coping.

 

(3) Le bien-être émotionnel est considéré comme le fait de vivre des émotions positives (joie, amour, avoir des passions ou des centres d'intérêt), et comme la capacité à réguler ou vivre avec ses émotions, pour en tirer le plus de bienfaits possible et d'en limiter les effets négatifs potentiels.

 

(4) Le bien-être spirituel traduit la capacité à trouver un sens à sa vie.

 

(5) Enfin, la santé mentale recouvre des dimensions culturelles, sociales, écologiques, politiques, économiques :

  • liberté d'avoir des buts et de faire des choix,
  • vivre dans une société où l’on se sent reconnu, où l’exercice et la répartition du pouvoir sont équitables,
  • qualité des liens sociaux.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

Blog expert

Une émotion peut en cacher une autre

par Bénédicte Bassac Cavaillon

emotion-sante-mentale

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie