Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

L'impact des pesticides sur la santé 

L'essentiel

[ Publié le 18 février 2014 ]

img-infosante-impact-pesticides

La France est le quatrième utilisateur de pesticides à visée agricole au monde et le premier utilisateur européen. Les ventes de pesticides y atteignent environ 80 000 tonnes par an. Plus de 300 substances actives, contenues dans plus de 3 000 préparations commerciales, sont utilisées dans le secteur agricole français. Plus de 100 substances actives, entrant dans la composition de plus de 500 préparations commerciales, sont « autorisées en jardin amateur ».

 

Si les pesticides ont permis de grands progrès dans la maîtrise de la production des ressources alimentaires et dans l'amélioration de la santé publique, on s'aperçoit, depuis les années 50, que ces substances ont des effets délétères sur l'environnement et la santé humaine. Les controverses sont vives dans les milieux scientifiques et politiques, car les liens de cause à effet sont difficiles à établir. Les pesticides sont toutefois soupçonnés de jouer un rôle dans l'augmentation des cas de certaines maladies telles que les cancers, les maladies neurologiques (maladies d'Alzheimer, maladie de Parkinson...), les maladies endocriniennes ou encore de participer fortement à la baisse de la fertilité constatée ces 40 dernières années.

 

La population est en contact étroit et quotidien avec une multitude de molécules nocives. L'alimentation est la principale source d'exposition aux pesticides. Les contaminants peuvent également être présents dans l'atmosphère, le milieu professionnel, ou dans l'air intérieur de nos maisons qui concentre un véritable cocktail de substances toxiques.

 

Pour protéger sa santé et préserver la biodiversité, il convient d'éviter au maximum d'utiliser des pesticides de synthèse et surtout de protéger les populations les plus vulnérables que sont les femmes enceintes et les enfants. Éviter de pulvériser de l'insecticide sur ses plantes d'appartement, pailler ses plates-bandes pour limiter les mauvaises herbes, éplucher ou laver soigneusement ses fruits et légumes avant de les consommer sont autant de gestes simples qui permettent de limiter son exposition aux produits phytosanitaires à la maison ou lors de ses activités de jardinage.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR