Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Un environnement sain pour mon enfant > Les substances toxiques et leur effets sur la santé

Un environnement sain pour mon enfant 

Les substances toxiques et leur effets sur la santé

[ Publié le 30 juillet 2014 ]

Les substances Cancérigènes, Mutagènes, Reprotoxiques (CMR) et les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui, seules ou mélangées, provoquent des effets nocifs pour la santé humaine à plus ou moins long terme.

Impact sanitaires et environnementaux de quelques substances :

 

Formaldéhyde

Il s’agit d’un Gaz, composé organique volatil (COV), présent à l’état liquide dans les produits. Nous le retrouvons dans les colles, les meubles agglomérés (multicouches), les résines utilisées pour les plafonds, planchers, parquets laminés mais aussi jouets en bois par exemple. Le formaldéhyde est inodore mais en cas de forte concentration, l’odeur peut être piquante. Il peut entraîner des irritations des yeux, des voies aériennes respiratoires, il est classé comme cancérogène certain (groupe 1)  par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

 

Benzène

Il s’agit d’un liquide incolore très volatil, c’est un intermédiaire de synthèse important et un excellent solvant des graisses. Il est obtenu par distillation de la houille et du pétrole et appartient à la famille des solvants aromatiques. Les voies de pénétration sont en premier lieu respiratoire, en second lieu cutanée. Il s’agit d’une substance cancérigène.



Phtalates

Il s’agit d’assouplissants du plastique que l’on retrouve dans les jouets en PVC souple par exemple.
Certains sont interdits  (dans des concentrations de 0.1%). Trois restent autorisés dans les jouets destinés aux plus de 3 ans  qui ne peuvent pas être mis à la bouche.
C’est un perturbateur endocrinien. Il favorise également l’asthme et les allergies. Il est suspecté de provoquer des malformations génitales et serait à l’origine de cancer des testicules.

 

Retardateurs de flammes

Il s’agit de composés utilisés comme ignifuges (retardent la propagation des flammes). On les retrouve dans les tissus, textiles, peluches, polystyrène, matelas… ils se dégagent dans l’air, plusieurs ont été interdits par l’Union Européenne mais certains sont toujours autorisés. Perturbateurs endocriniens, ils sont persistants, bioaccumulables, toxiques pour la reproduction et le développement du cerveau ; ils seraient en cause également dans les problèmes de comportements chez les enfants exposés in utero.

 

Bisphénol A

Il s’agit d’une substance utilisée pour rendre le plastique incassable et résistant. Il se dégage au contact des aliments chauffés mais également avec l’usure du polycarbonate (biberons rayés, grattés…). C’est un perturbateur endocrinien. Il serait lié à la puberté précoce, au diabète ou à l’obésité, il s’agit d’un cancérogène probable selon le CIRC. Il est en cause dans les cancers du sein et de la prostate.
La France a suspendu son utilisation dans les biberons en juillet 2010. Le Sénat français a adopté une mesure d'interdiction, à partir du 1er janvier 2015, de tous les contenants alimentaires contenant du bisphénol, ainsi que l'interdiction des dispositifs médicaux contenant non seulement du bisphénol mais aussi tout autre perturbateur endocrinien et substance cancérogène, destinés aux bébés et femmes enceintes.

 

Phénoxyéthanol

Le phénoxyéthanol est un agent conservateur utilisé dans divers produits dont les produits cosmétiques. A l’issue d’une évaluation du risque lié à l’utilisation de cette substance dans les produits cosmétiques, l’Agence Nationale de la sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) a publié un rapport dans lequel elle recommande, pour les enfants de moins de 3 ans, de ne pas utiliser de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés au siège et de restreindre la concentration de cette substance dans tous les autres types de produits à 0,4 % au lieu de 1 % actuellement.
Il pénètre facilement par voie orale, pulmonaire et cutanée. Il provoque des actions irritantes en cas de contact prolongé.

 

Parabènes

Il s’agit de conservateurs que l’on retrouve dans les produits cosmétiques, les lingettes par exemple. Ils sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et de jouer un rôle dans la survenue du cancer du sein, toxiques pour le système reproducteur mâle. Il peut être allergisant.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie