Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Un environnement sain pour mon enfant > Activités de bricolage et de jardinage

Un environnement sain pour mon enfant 

Activités de bricolage et de jardinage

[ Publié le 30 juillet 2014 ]

Le bricolage pratiqué à l’intérieur des lieux de vie est une source non négligeable d’émission de composés organiques volatils (COV). Quant aux activités de jardinage, la principale source de pollution est due aux pesticides.

Des activités à pratiquer avec vigilance

Le bricolage peut être une source de pollution, notamment à cause des matériaux de construction et produits de décoration. Parmi les COV, figure le formaldéhyde qui envahit notre environnement du sol au plafond. La liste des produits contenant cette substance est longue : panneaux de bois ou de contre-plaqué, colles, revêtements muraux, moquettes, parquets et produits d’isolation… Le formaldéhyde présente des effets divers sur la santé. A court terme, irritations de la peau, des muqueuses et des voies respiratoires, nausées, maux de tête et vomissements. A long terme, il est suspecté être à l’origine de cancers.

Les pesticides utilisés pour traiter un potager se retrouvent bien souvent dans nos assiettes et les conséquences à long terme sur notre santé sont encore mal connues. De plus, traiter régulièrement et sans précaution son jardin avec des pesticides peut avoir des effets néfastes sur la santé. L’exposition du fœtus aux pesticides durant la grossesse serait d’ailleurs déterminante pour la santé future de l’enfant.

 

Conseils pour le bricolage

  • Aérer pendant et après les travaux, durant plusieurs semaines.
  • Au moment de l’achat, regarder l’étiquette du produit indiquant le niveau d’émission en polluants volatils. Choisir les matériaux les moins émissifs en COV.

img-logo-emission-air-interieur

L’étiquette se compose d’un pictogramme et d’une lettre. L’échelle de classe comprend 4 lettres, chacune associée à un code couleur :
A+ : niveau très faible d’émission
A : niveau faible d’émission
B : niveau moyen d’émission
C : niveau élevé d’émission.
L’étiquette C indique que le produit fait partie des produits les plus émetteurs de polluants volatils, mais sa mise sur le marché n’est pas interdite. Cependant, il est recommandé de ne pas utiliser un produit de cette catégorie dans une chambre d’enfant.
Dans tous les cas, quelle que soit la classification du produit (même A+), il convient toujours de respecter les conseils déjà cités.

  • En cas de grossesse, laisser le papa ou une autre personne bricoler.
  • Aérer après le déballage d’un meuble neuf et continuer d’aérer plusieurs semaines après.

 

Conseils pour le jardinage

Pour limiter l’invasion de mauvaises herbes :

  • Privilégier les produits naturels ou éco labélisés.
  • Favoriser le désherbage manuel ou mécanique (pailler, biner ou pulvériser de l'eau de cuisson des pommes de terre ou de l'eau bouillante sur les plantes à éliminer…)


Pour éloigner les insectes :

  • Utiliser des solutions alternatives (planter du persil pour éloigner les pucerons, planter des œillets d'Inde au pied des tomates pour éloigner les nématodes, mettre de la cendre de bois ou du sable autour des plantes que l'on souhaite protéger des limaces et des escargots, pulvériser les rosiers avec une solution de savon noir afin d'éradiquer les pucerons)


Retrouvez plus d’astuces sur http://guidenaturabio.com




Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie