Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Un environnement sain pour mon enfant 

Cosmétiques pour les futures mamans

[ Publié le 30 juillet 2014 ]

Au quotidien, également pendant la grossesse et l’allaitement, on utilise des cosmétiques, qu’il s’agisse de produits de beauté (mascara, rouge à lèvres, crème pour le visage, vernis à ongles, etc.) ou de produits de toilette (savon, dentifrice, shampoing, déodorant, crème dépilatoire, etc.).

Or, ces derniers  contiennent tous des substances chimiques variées, ils sont en moyenne composés de 35 ingrédients qui ne sont pas sans effet sur notre santé. Faut il s’en inquiéter, particulièrement lorsqu’on est enceinte ?

 

Prendre soin de soi en étant vigilant à la composition des produits


La femme enceinte est doublement vulnérable, car elle expose la santé de son enfant et la sienne. Tous les cosmétiques sont soumis à une règlementation européenne. Elle définit, entres autres, les ingrédients autorisés avec ou sans limite de concentration et les mentions obligatoires sur l’étiquette. Les étiquettes et les labels peuvent être un bon repère pour choisir des produits plus sains.

 

Hygiène corporelle

La plupart des gels douche et des shampoings vendus dans le commerce contiennent des conservateurs (parabènes, phénoxyéthanol…) irritants et allergènes pour la peau, et surtout classés dans les perturbateurs endocriniens.

Les déodorants, et surtout les anti-transpirants, font actuellement l'objet de mises en garde à cause de leur teneur en sels d'aluminium. Cette substance pénètre dans l'organisme et est suspectée de favoriser le cancer du sein. En effet, ils empêchent un phénomène naturel et nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme : la régulation de la température corporelle par la transpiration.

 

Prévention des vergetures et hydratation du corps

La quasi-totalité des crèmes anti-vergetures et hydratantes contiennent des perturbateurs endocriniens (phtalates et parabènes). Ces produits sans rinçage restent sur la peau et sont directement absorbés par votre organisme. D’autres alternatives sont possibles, certaines huiles végétales ont des propriétés hydratantes (huile d’avocat, de jojoba, beurre de karité, de coco ou cacao).

 

Maquillage

Nombreuses sont les femmes qui se maquillent quotidiennement, il est donc nécessaire de se pencher sur la composition des produits de maquillage. Ces produits constituent une source importante d’exposition aux colorants, métaux, conservateurs, parfums, etc. Les vernis à ongle peuvent contenir des phtalates, ainsi que du formaldéhyde. Ces produits chimiques peuvent facilement traverser l'ongle et être absorbés par l'organisme, car l'ongle est un organe poreux au même titre que la peau. Ces substances étant très volatiles, elles sont, de plus, fréquemment inhalées lors de la pose. L'usage quotidien et au long cours de ces produits pourrait se révéler dangereux.

 

Hygiène bucco-dentaire

Certains dentifrices contiennent des substances préoccupantes (triclosan, parabènes, sodium laureth sulfate), or les muqueuses buccales sont 2 fois plus absorbantes que la peau.

 

Quelques conseils pour limiter les risques pour la maman et le bébé

 

  • Décrypter les étiquettes.
  • Eviter les produits sans rinçage.
  • Choisir dans la mesure du possible,  vos produits sans parfums, parabènes, ni sels d’aluminium.
  • Utiliser les crèmes et le maquillage avec modération, vous réduirez d’autant l’exposition à certaines substances.
  • Pendant la grossesse, limiter ou privilégier des teintures écologiques pour cheveux. Vérifier les allergies potentielles, notamment concernant le henné.
  • N’utiliser pas d’huiles essentielles pendant la grossesse.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie