Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Ondes électromagnétiques et santé > Quelles sont les sources d'émission des ondes électromagnétiques ?

Ondes électromagnétiques et santé 

Quelles sont les sources d'émission des ondes électromagnétiques ?

[ Publié le 25 octobre 2013 ]

La quasi-totalité des appareils électriques génère des ondes électromagnétiques.

Les technologies utilisant les ondes électromagnétiques se sont aussi multipliées depuis le début des années 1980 : Bluetooth, Wi-Fi, téléphonie mobile, etc.

Pour chaque usage, une plage de fréquences a été accordée par les autorités.

 

Parmi les sources courantes d'ondes électromagnétiques, et notamment de radiofréquences, on peut citer :

  • la téléphonie mobile : elle utilise plusieurs bandes de fréquences selon les pays et les technologies employées pour la transmission des données (GSM 900 MHz et 1800 MHz, UMTS ou 3G à 2100 MHz, 4G à 800 MHz ou 2600 MHz) ;
  • les émetteurs de radiodiffusion FM : ils ont une portée moyenne de 20 km et ils utilisent des fréquences de 87,5 MHz à 108 MHz ;
  • les émetteurs de télédiffusion : leur portée est d'une centaine de kilomètres et leur fréquence est comprise entre 47 et 860 MHz ;
  • les téléphones sans fil DECT, d'une portée maximale d'environ 200 mètres et dont la fréquence est située entre 1800 et 1900 MHz ;
  • les réseaux Wi-Fi : d'une portée maximale de 500 mètres, ils utilisent des fréquences de 2450 ou 5200 MHz ;
  • les appareils électroménagers, notamment les fours à micro-ondes (2450 MHz), plaques à induction, télécommandes, etc.

 

Voici à titre d'illustration une liste loin d’être exhaustive des objets de notre quotidien qui émettent des ondes électromagnétiques :

  • écrans : d’ordinateur ou de TV, de tablettes ou autre dispositif,
  • ampoules fluorescentes, lampes électriques et lampes halogènes,
  • téléphones mobiles et téléphones DECT (téléphones sans fil domestiques),
  • lignes et installations électriques,
  • ordinateurs,
  • fours micro-ondes,
  • radio réveil,
  • baby phone,
  • technologies de communication sans fil : Bluetooth ou Wi-Fi par exemple,
  • ventilateur de plafond
  • etc.

Nous sommes donc exposés en quasi-permanence à des ondes électromagnétiques.

Focus : Comment fonctionne un téléphone mobile ? 

 

Le téléphone transforme la voix en un signal électrique émis sous forme d’ondes électromagnétiques via l’antenne du téléphone jusqu’à une antenne relais.

 

Le signal est ensuite transmis par le réseau (filaire, hertzien, satellite…) jusqu’au correspondant grâce à une « onde porteuse » : il s'agit d'une onde électromagnétique plus puissante, qui peut être transmise par des antennes. On dit qu'elle est « modulée » : c'est-à-dire que sa fréquence et son amplitude sont augmentées pour être adaptées aux informations à transmettre (voix, texte, images, etc.) par des technologies numériques complexes.

 

Lorsque le téléphone mobile reçoit un appel, il procède à l'opération inverse : il « démodule » l'onde électromagnétique et la transforme ainsi en voix, texte, images, etc.

 

Lorsqu'un téléphone mobile reçoit ou passe un appel, il fonctionne à pleine puissance pendant les premières secondes pour garantir une qualité de transmission optimale : c'est à ce moment qu'il émet le plus d'ondes électromagnétiques.

 

Puis la puissance diminue rapidement jusqu'à atteindre le minimum suffisant à une bonne télécommunication.

 

Quand l'utilisateur d'un téléphone se déplace, ses télécommunications sont relayées successivement par plusieurs antennes et relais : à chaque relai, le niveau de puissance remonte au maximum puis redevient ensuite normal.

 

De même, quand un utilisateur se trouve dans une zone où les conditions de réception sont mauvaises, le téléphone fonctionnera à un niveau de puissance plus élevé pour essayer de garantir un minimum de qualité dans la communication.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR