Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Pollution et santé > Se protéger des polluants de l'air

Pollution et santé 

Se protéger des polluants de l'air

[ Publié le 24 mai 2013 ]

Quelques gestes simples suffisent pour se protéger des polluants de l'air : se tenir au courant des pics de pollution, ne pas fumer, éviter de fréquenter les artères les plus fréquentées…

 

S'informer

  • En France, la surveillance de la qualité de l’air est assurée sur tout le territoire par 26 associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA). Les AASQA sont réunies au sein de la fédération Atmo France. La fédération fournit un indicateur global de la qualité de l'air calculé pour les agglomérations de plus de 50.000 habitants à partir de la concentration dans l'air ambiant de quatre polluants (dioxyde de soufre (SO2), dioxyde d’azote (NO2), ozone (O3) et poussières fines (PM10)). L’indice de qualité de l’air croît de 1 (très bon) à 10 (très mauvais). Vous pouvez consulter la carte des AASQUA qui donne l'indice de qualité de l'air par région.
  • Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) assure, en France, une surveillance des particules biologiques (pollens et moisissures) en suspension dans l'air ainsi qu'une surveillance de l'impact sanitaire lié à cette exposition. Vous pouvez vous enquérir des risques par villes ou par particules biologiques sur le site du RNSA.
  • Il est également intéressant de suivre les bulletins météorologiques, sur Météo France par exemple. En effet, la qualité de l'air est fortement dépendante de la température, des précipitations ou du vent qui peuvent concentrer ou disséminer les polluants.

 

 

Se protéger de la pollution de l'air

  • Il est important d'éviter, dans la mesure du possible, la fréquentation des zones fortement polluées comme les grandes artères, les rues encaissées…
  • En cas de pics de pollution, il convient d'éviter les activités physiques en extérieur et de reporter ses promenades le soir (surtout pour les personnes dont les capacités respiratoires sont amoindries).
  • Dans la mesure du possible, il vaut mieux privilégier la marche à pied ou le vélo plutôt que prendre sa voiture. En effet, c'est en voiture que l'exposition aux polluants est la plus importante.
  • Il faut renouveler l'air intérieur de son logement aux heures les plus fraîches, idéalement très tôt le matin ou tard le soir lorsque le trafic est le plus faible.
  • Les fumeurs doivent réduire leur consommation car la cigarette majore les effets de pollution de l'air sur la santé.
  • Les personnes allergiques aux pollens doivent limiter leurs sorties en cas de pics de pollution car c'est à ce moment que les pollens libèrent plus facilement leurs particules allergisantes. De plus, les particules en suspension fixent les éléments allergisants et les entraînent en profondeur dans les voies respiratoires. Il faut savoir que la pollution de l'air rend les personnes allergiques plus sensibles aux allergènes.
  • Lors des pics de pollution, il convient d'éviter les activités polluantes telles que les travaux de peintures, l'utilisation de vernis ou de colles… Il faut également éviter l'usage de certaines bombes aérosol comme les désodorisants, sprays nettoyants…
  • En voiture, il faut rouler fenêtres ouvertes dès que c'est possible et ne pas rouler trop près du véhicule qui précède. Dans une zone couverte (un tunnel par exemple), il faut fermer les fenêtres et utiliser la fonction "air recyclé" du véhicule.
  • Faire du sport de préférence tôt le matin ou tard le soir en évitant les abords des axes routiers.

 

 

 Éviter d'aggraver la pollution de l'air

  • Privilégier la marche ou le vélo pour les petits trajets.
  • Privilégier les transports en commun ou le covoiturage pour les déplacements domicile-travail.
  • Respecter les limitations de vitesse.
  • A l'achat, privilégier les véhicules essence, ou mieux les véhicules hybrides, plutôt que les véhicules diesel.
  • Faire réviser régulièrement son véhicule en vérifiant la pression des pneumatiques ou le changement du filtre à air par exemple (des pneus sous gonflés ou un filtre à air usagé augmentent la consommation et donc la pollution), ainsi que son installation de chauffage.
  • Éviter les feux de cheminée dans les foyers ouverts et installer des inserts.
  • Ne pas fumer.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie