Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Pollution et santé > Se protéger des polluants de l'eau du robinet

Pollution et santé 

Se protéger des polluants de l'eau du robinet

[ Publié le 24 mai 2013 ]

Pour se protéger des polluants présents dans l'eau du robinet, certains usagers privilégient les eaux embouteillées, les filtres...

Les alternatives à l'eau du robinet

Il est aujourd'hui admis que, sauf exception, l'eau du robinet convient à l'ensemble de la population (femmes enceintes et nourrissons compris). Certaines personnes privilégient toutefois les eaux embouteillées pour se protéger des polluants présents dans l'eau du robinet.

 

L'eau en bouteilles

On pourrait penser que l'eau en bouteilles est préférable pour éviter d'absorber les polluants chimiques ou bactériologiques de l'eau du robinet. En effet, dans certaines régions, les valeurs maximales tolérées pour les nitrates (50 mg/l) et pour l'aluminium (200 microg/l) peuvent souvent être dépassées. Les eaux de sources et minérales sont très contrôlées et les nitrates et l'aluminium sont le plus souvent absents de leur composition. Il faut toutefois relativiser et savoir que l'essentiel des contaminants (nitrates, pesticides, métaux lourds...) est absorbé dans l'alimentation solide. Attention, en 2013, une enquête de l'association 60 millions de consommateurs en partenariat avec la fondation France Libertés a révélé des traces de biocides et de médicaments dans l'eau du robinet de plusieurs départements ainsi que dans certaines eaux en bouteilles

De plus, à de rares exceptions, l'eau en bouteille présente un coût élevé pour le consommateur et a un impact négatif sur l'environnement.

 

Les bombonnes d'eau

La bombonne d'eau contient de l'eau de source ou de l'eau minérale. Sa qualité au robinet dépend de l'entretien de la machine, du système de filtration, de la fréquence à laquelle est tirée l'eau et donc du temps de stagnation de l'eau dans les canalisations et la bombonne. Il existe un risque faible de contamination de l'eau par les bactéries et une pollution de l'eau par des polluants chimiques (phtalates, bisphénol A (BPA), rejetés par les contenants plastiques).

 

Les carafes filtrantes et les filtres à poser sur les robinets

Les carafes filtrantes et les filtres à poser sur les robinets sont censés filtrer les métaux lourds comme le plomb, éliminer le calcaire (pour certains systèmes type carafe), le chlore et les produits issus de la chloration et aussi donnent un meilleur goût à l'eau. Il faut les changer régulièrement pour éviter leur dégradation et la prolifération des bactéries qui est augmentée par rapport à l'eau du robinet. Ce type d'appareillage peut être, dans des conditions strictes d'entretien et de changement de cartouche, un compromis intéressant entre l'eau du robinet et celle en bouteille. Une exception toutefois, en raison d'un risque microbiologique plus élevé; ces systèmes ne sont pas recommandés pour la préparation des biberons.

Attention toutefois, car la plupart de ces filtres contiennent des sels d'argent pour lutter contre le développement des bactéries qui peuvent être rejetées dans l'eau et aucune étude ne conclut à l'innocuité des sels d'argent sur la santé.

Pour atténuer le goût chloré de l'eau, il suffit de la placer une ½ heure au réfrigérateur, d'ajouter quelques feuilles de menthe ou quelques gouttes de citron. Enfin, il n'y a aucun bénéfice pour la santé à éliminer le calcaire de l'eau qui est du calcium.

 

Pour limiter la prolifération des bactéries, il est préférable de boire l'eau du robinet qui est de très bonne qualité en France sauf pour certaines catégories de la population particulièrement fragiles (les nourrissons par exemple) ou dans certaines communes où les valeurs limites des polluants sont régulièrement dépassées.

 

Les bons gestes pour se protéger des polluants

  • Laisser couler l'eau du robinet quelques instants avant de la boire, surtout si l'eau a stagné dans les canalisations car vous rentrez de vacances par exemple.
  • Laisser l'eau s'oxygéner si elle a une odeur forte.
  • Ne pas proposer une eau dont la concentration en nitrates est comprise entre 50 et 100 mg/l aux femmes enceintes et aux nourrissons. Ne pas consommer ou utiliser pour un usage alimentaire une eau dont la concentration en nitrates est égale ou > à 100 mg/l.
  • Respecter les restrictions d'eau décidées par les autorités en cas de pollution importante. Les recommandations sont alors diffusées à la population par voie d'affichage dans les mairies. Si la restriction dure longtemps, la mairie peut être amenée à fournir aux habitants de l'eau potable.


Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie