Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Produits ménagers et phytosanitaires : quels effets sur la santé ? 

Sélection de biocides contenant des substances toxiques

[ Publié le 24 mai 2013 ]

De nombreux principes actifs tels que la permethrine, le glyphosate, le naphtalène… sont encore très présents dans nos jardins malgré leurs effets dévastateurs sur notre santé et l'environnement.

Voici une sélection de biocides contenant des substances néfastes pour la santé et pour l'environnement :

La permethrine

La permethrine est un neurotoxique. Elle est utilisée comme insecticide et notamment pour tuer ou éloigner les moustiques, les cafards, les puces, les araignées, les fourmis… Elle est également utilisée dans le traitement de la gale. La permethrine est suspectée d'effets sur le système endocrinien et immunitaire chez l'homme et est extrêmement toxique pour les insectes, les chats, les poissons et les animaux à sang froid comme les batraciens.

 

Le glyphosate

Le glyphosate est un principe actif qui s'attaque au cœur des plantes. Il peut, dans certaines circonstances, rester présent sur les récoltes traitées. Le glyphosate est un perturbateur endocrinien qui fait fortement baisser la fertilité. Il a également une grande incidence sur le risque d'avortement tardif, que ce soit l'homme ou la femme qui ait été exposé. Des études ont montré que la toxicité du glyphosate peut être multipliée par 1000 en fonction de l'excipient utilisé dans le produit final (c'est notamment le cas de l'herbicide Roundup qui est l'herbicide le plus vendu au monde). Le glyphosate est également soupçonné d'avoir des effets cancérigènes.

Il est de plus très toxique pour l'environnement, aquatique notamment.

 

Le diflubenzuron

Le diflubenzuron est un pesticide très fréquemment utilisé en France pour lutter contre différents insectes et surtout contre les papillons tels que les carpocapses ou les bombyx.

Le diflubenzuron a des effets toxiques sur le sang et un de ses produits de dégradation serait cancérigène pour l'homme. Il est de plus, hautement toxique pour les organismes aquatiques.

 

Le naphtalène

Le naphtalène est un Hydrocarbure Aromatique Polycyclique (HAP). Il était, jusqu'en 2009, autorisé dans les boules antimites. Il n'est plus utilisable dans cet usage. L'inhalation peut déclencher des crises de tachycardie. Il est également suspecté d'être cancérigène. Des plus, les petites boules blanches ressemblent à des bonbons et peuvent donc être ingérées par les enfants. Pour lutter contre les mites alimentaires ou du textile, il est préférable d'utiliser des huiles essentielles de cèdre, de la lavande ou du camphre par exemple. Attention toutefois aux femmes enceintes qui doivent se renseigner avant d’utiliser des huiles essentielles.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR