Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Produits ménagers et phytosanitaires : quels effets sur la santé ? 

Sélection de produits d'entretien susceptibles de contenir des substances toxiques

[ Publié le 24 mai 2013 ]

Eau de Javel, phosphates, perchloroéthylène… doivent être bannis de nos intérieurs.

produits-entretien

Voici une sélection de produits d'entretien contenant des substances néfastes pour la santé et pour l'environnement :

L'eau de Javel

L'eau de Javel, très utilisée par les générations précédentes, est très toxique pour la santé et l'environnement. Elle contient du chlore qui peut provoquer des brûlures cutanées, oculaires et des brûlures des systèmes respiratoires et digestifs.

Elle a un impact négatif sur l'environnement car, rejeté dans la nature, le chlore réagit avec les composés organiques de l'environnement en formant des composés organochlorés toxiques pour l'ensemble des organismes vivants.

Les scientifiques recommandent aujourd'hui de ne plus désinfecter la maison sauf en cas d'infection avéré (légionellose par exemple), car cela affaiblit notre système immunitaire, favorise l'émergence d'allergies chez les enfants et rend les bactéries résistantes aux désinfectants.

Attention : il ne faut jamais mélanger l'eau de Javel avec un autre produit chimique, car le chlore qu'elle contient réagit avec de nombreux produits chimiques. Il réagit avec les acides en exhalant un gaz extrêmement toxique, le dichlore. Le dichlore provoque de la toux, des malaises, des nausées, des difficultés respiratoires. En cas de forte exposition, il peut en résulter une insuffisance respiratoire et un œdème pulmonaire.

 

Les produits contenant des phosphates ou dérivés

Certains produits ménagers, comme les produits pour laver la vaisselle par exemple, contiennent encore des phosphates. Ces substances sont essentiellement dommageables pour les milieux aquatiques, car elles déséquilibrent les écosystèmes, font baisser la teneur en oxygène de l'eau et favorisent la prolifération des algues (algues vertes par exemple).

 

Le perchloroéthylène (PERC)

Le perchloroéthylène est un solvant utilisé dans de nombreux pressings pour le nettoyage à sec. Il est suspecté de majorer les risques de cancer de l’œsophage, du col de l’utérus et des lymphomes non Hodgkiniens. Il peut aussi avoir des effets neurologiques et un impact sur les reins et le foie.

Il faut noter que le perchloroéthylène est interdit dans les nouvelles installations depuis mars 2013, et qu’il le sera progressivement dans les installations déjà existantes.

Dans la mesure du possible, il est préférable d'éviter le nettoyage à sec des pressings qui utilisent encore ce produit ou, au moins, d'aérer les tissus lorsqu'ils reviennent du pressing.

 

Les vaporisateurs

Comme pour les produits cosmétiques, il faut préférer les présentations en flacons plutôt que la forme en pulvérisateurs. En effet, au cours de la pulvérisation, des microgouttelettes restent en suspension et peuvent être facilement inhalées ou entrer en contact avec la peau et les yeux. C'est d'autant plus dangereux lorsque le produit est corrosif, comme c'est le cas pour les décapants pour four par exemple.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR