Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Produits ménagers et phytosanitaires : quels effets sur la santé ? 

Les substances toxiques et leurs effets sur la santé

[ Publié le 24 mai 2013 ]

Les effets sur la santé des substances toxiques contenues dans les produits d'entretien et les produits de jardinage diffèrent suivant l'âge de la personne, son état de santé, les substances auxquelles elle a été exposée, la concentration de la substance, le temps d'exposition...

Les substances toxiques

Les produits ménagers sont constitués de tensioactifs qui permettent de « casser » la liaison existant entre la saleté et le support, de phosphates qui ont la propriété de neutraliser le calcaire et donc d'adoucir l'eau et de rendre le lavage plus performant, et d'additifs (comme les agents de blanchiment) qui renforcent l'action des tensioactifs.

Outre leurs effets sur la santé, ces éléments sont souvent difficilement biodégradables et émettent des Composés Organiques Volatils (COV) qui polluent l'air intérieur de nos lieux de vie. On trouve des COV dans les détergents, les produits lave-vitres, les produits désodorisant comme les diffuseurs de parfums électriques, les bougies parfumées, les parfums d'intérieur à pulvériser… À titre d'exemple, le formaldéhyde, l'acétone, la plupart des solvants utilisés dans les encres ou les peintures sont des COV.

 

Les effets sur la santé

Les effets sur la santé diffèrent suivant l'âge de la personne, son état de santé, les substances auxquelles elle a été exposée, la concentration de la substance, le temps d'exposition...

La contamination peut se faire par ingestion, par contact cutané ou par inhalation lors d'une pulvérisation. La contamination peut également se faire en continu dans un logement ou un local de travail mal ou pas aéré, par la fréquentation d'un jardin traité avec des pesticides, par ingestion de produits issus de ce jardin…

Pour les produits d'entretien, le problème le plus fréquemment remonté est l'irritation des voies respiratoires et l'asthme. L'asthme est par exemple très fréquent chez les professionnels du nettoyage comme les femmes de ménage, les personnes employées par les entreprises de nettoyage et les professionnels de santé. Les produits ménagers sont également suspectés dans l'apparition de cancers.

Les biocides (insecticides, pesticides, raticides, herbicides…) entraînent quant à eux, suite à une exposition chronique, des troubles de la fertilité, des troubles neurologiques (troubles de la mémoire, anxiété, dépression, irritabilité…) et sont suspectés, pour nombre d'entre eux, d'être cancérigènes (cancers hormono-dépendants, leucémies, cancer du cerveau…). Les biocides sont également suspectés d'entraîner des malformations neurologiques ou génitales en cas d'exposition du fœtus in utéro (hypospadias par exemple). L'exposition aux pesticides est soupçonnée de favoriser un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (THADA) ou même l'autisme chez les enfants. On soupçonne même les pesticides de jouer un rôle dans l'apparition des maladies de Parkinson et d'Alzheimer.

 

Les personnes fragiles

Les personnes fragiles sont les plus sensibles aux substances toxiques contenues dans les produits d'entretien et les biocides : les femmes enceintes, les enfants et les personnes présentant une maladie de l'appareil respiratoire.

En effet, certaines substances ont la faculté de traverser la barrière placentaire et entravent le développement du fœtus. C'est par exemple le cas des éthers de glycols contenus notamment dans les lave-vitres, qui provoquent des malformations le plus souvent faciales comme le bec de lièvre, génitales, urinaires ou rénales. Le cerveau du fœtus étant très fragile, les substances toxiques peuvent également perturber le bon développement neurologique. Il est également admis que l’exposition du fœtus aux pesticides durant la grossesse est déterminante pour la santé future de l’enfant.

Les jeunes enfants qui se déplacent au ras du sol et portent automatiquement tout objet à la bouche sont aussi particulièrement exposés à ces substances toxiques.

Les risques augmentent suivant la durée d'exposition : plus on est exposé, plus les risques augmentent.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR