Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé et Environnement > Produits cosmétiques et santé > Principales substances toxiques contenues dans les produits cosmétiques et leurs e ...

Produits cosmétiques et santé 

Principales substances toxiques contenues dans les produits cosmétiques et leurs effets sur la santé

[ Publié le 23 mai 2013 ]

Quels que soient les produits cosmétiques, on retrouve souvent les mêmes familles d'ingrédients pouvant être néfastes pour la santé. Ces substances sont indiquées sur les étiquettes des produits.

 

Ces substances sont utilisées car elles améliorent l'aspect, la conservation, la durée, l'étalement des produits cosmétiques. Elles sont souvent peu coûteuses, ce qui explique qu'on y recourt encore massivement alors que leurs effets, préoccupants pour la santé, sont à présent reconnus.

 

Voici une sélection des principales familles de substances néfastes qu'il convient d'éviter, ainsi que leurs effets sur la santé :

  • Les alkylphénols sont des perturbateurs endocriniens. 
  • Les filtres UV organiques (également appelés filtres UV chimiques) sont pour beaucoup des perturbateurs endocriniens. 
  • Le formaldéhyde est irritant, allergisant et un cancérigène avéré (en 2004, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le formaldéhyde dans le groupe 1 « substances cancérogènes avérées pour l’homme » pour les cancers du nasopharynx par inhalation). 
  • Les parahydroxibenzoates ou parabènes (ou parabens) sont à la fois allergisants et, pour certains, des perturbateurs endocriniens.
  • Le PolyEthylene Glycol (PEG) est un composé soupçonné de contenir des substances irritantes et potentiellement cancérigènes. 
  • Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens entraînant des troubles de la fertilité. Ils sont dangereux pour le fœtus. 
  • Le Sodium Laureth Sulfate, irritant, est suspecté d'être un perturbateur endocrinien. Il affecte également le développement des yeux.   
  • Le triclosan pourrait affecter les fonctions musculaires. Il est allergisant et est soupçonné d'être un perturbateur endocrinien. Il est également suspecté de favoriser la résistance de certaines bactéries aux antibiotiques.

 

L'Association Santé Environnement France (ASEF) propose, en téléchargement, une liste des substances du rayon beauté à éviter.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR