Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La pollution de l'air intérieur 

La fumée de tabac

[ Publié le 22 mai 2013 ]

img-infosante-vignette-pollution

Elle contient plus de 4000 substances toxiques. Elle est cancérogène, pour le fumeur comme pour son entourage qui est exposé à la fumée (tabagisme passif).
La fumée de tabac est l'un des principaux polluants domestiques.





Quelles sont les sources possibles de la fumée de tabac ?

La fumée de tabac est issue de tous les modes de consommation du tabac qui nécessite sa combustion :

  • cigarette,
  • pipe,
  • cigare,
  • narguilé ou chicha.

 

L'exposition des non-fumeurs à la fumée de tabac des personnes fumeuses est appelée tabagisme passif.

 

Quels sont les dangers du tabagisme passif pour la santé ?

La fumée de tabac est composée de :

  • gaz toxiques comme l’arsenic, l’acétone, l’acide cyanhydrique,
  • et de particules, notamment des métaux lourds comme le cadmium, le plomb, le mercure, etc.

 

Elle contient ainsi plus de 4000 composés toxiques, dont plus de 50 sont cancérigènes. C'est par exemple le cas des goudrons.

 

Lors de sa combustion, le tabac dégage aussi :

  • du monoxyde de carbone : il asphyxie les cellules et a de nombreux effets sur le système respiratoire ou cardiovasculaire ;
  • des substances irritantes : elles agissent en synergie avec les goudrons et expliquent en partie la toux du fumeur.

 

Si le fumeur est a priori le plus exposé, les risques du tabagisme passif pour la santé de son entourage sont réels : lui aussi inhale la fumée.

Ajoutons que dans le tabagisme passif, les produits issus de la combustion incomplète du tabac sont pour certains beaucoup plus nombreux que dans l’air inhalé par le fumeur lui-même.

La fumée dépose ses composants toxiques à l'intérieur des habitations et un phénomène de concentration peut se produire avec le temps.

 

Fumeur actif ou passif, les conséquences sur la santé peuvent être les suivantes : 

  • le tabagisme est l’un des principaux facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires (athérosclérose, thrombose, etc.) ;
  • dégradation ou destruction des organes constituant les voies respiratoires ;
  • le tabagisme favorise les maladies inflammatoires de l’intestin, il augmente les risques d’apparition d’un ulcère et d’autres maladies du système digestif ;
  • peau : vieillissement prématuré, altération du teint ;
  • fertilité en baisse ;
  • etc.

 

Enfin, certaines personnes sont plus sensibles aux effets du tabagisme passif :

  • le risque de mort subite est accru chez le nourrisson ;
  • les nourrissons et les enfants dont les parents fument développent plus souvent des infections des bronches, du nez, de la gorge et des oreilles ;
  • les bébés des femmes trop exposées au tabagisme passif pendant leur grossesse sont plus petits et plus fragiles ;
  • les asthmatiques font plus de crises d'asthme et elles sont plus sévères.

 

Quels sont les moyens de prévention possibles ? 

La seule prévention vraiment efficace consiste à ne pas fumer dans les lieux d'habitation, et de manière générale dans tous les lieux fermés ou situés en intérieur.

Si ce n'est pas possible, préférer fumer à l'extérieur ou, à défaut, bien aérer les pièces régulièrement peut aider à minimiser les risques pour l'entourage, mais ne les supprime pas.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR