Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé au travail > Les maladies professionnelles : le bruit > La surdité peut-elle être reconnue comme une maladie professionnelle ?

Les maladies professionnelles : le bruit 

La surdité peut-elle être reconnue comme une maladie professionnelle ?

[ Publié le 17 septembre 2012 ]

La surdité peut être reconnue comme une maladie professionnelle si la durée d’exposition au bruit a été d’une durée de 1 an au minimum.

La surdité peut être reconnue comme une maladie professionnelle si la durée d’exposition au bruit a été d’une durée de 1 an au minimum. Le délai de prise en charge est de 1 an, c’est-à-dire le temps écoulé entre la cessation du travail qui exposait au bruit et la première constatation médicale. La liste des travaux permettant d’obtenir une reconnaissance de maladie professionnelle est limitative. Pour que la surdité puisse être reconnue en maladie professionnelle, le déficit moyen calculé doit être supérieur à 35 dB sur la meilleure oreille.

L’exposition au bruit et les vibrations mécaniques comptent parmi les dix facteurs de risques professionnels pris en compte dans le cadre de la prévention de la pénibilité ainsi que du droit à une retraite anticipée pour pénibilité d’après le Décret n° 2011-354 du 30 mars 2011 relatif à la définition des facteurs de risques professionnels

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le silence, ça s'apprend !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

silence-zenitude

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER