Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Santé au travail > Les maladies professionnelles : le stress > Quels sont les facteurs à l'origine du stress ?

Les maladies professionnelles : le stress 

Quels sont les facteurs à l'origine du stress ?

[ Publié le 6 septembre 2012 ]

On peut schématiquement les regrouper en quatre grandes catégories

Les facteurs liés aux exigences du travail :

  • à la nature des tâches (monotonie, surcharge ou sous-charge de travail, fortes exigences liées à la cadence, tâches pénibles, dangereuses, perturbations incessantes). Depuis une vingtaine d’années, les entreprises demandent plus à leurs salariés qui doivent faire face aussi à une réduction des effectifs. Les salariés sentent qu’ils n’ont pas de droit à l’erreur. Il y a donc un impératif de la performance. Lorsque le salarié ne se sent pas à la hauteur des attentes placées en lui, il peut s’ensuivre un sentiment de culpabilité important déclenchant une perte de l’estime de soi ;

 

  • à un environnement physique défavorable, (bruit, chaleur, manque d’espace, ou situation d’isolement …), on peut citer pour exemple plus précis les « open space », très fréquemment critiqués par les salariés car nuisant à leur concentration, sentiment pour certains d’être excessivement soumis au regard de leurs responsables. Ajoutons par ailleurs les interruptions fréquentes auxquelles sont confrontés les salariés par le biais des téléphones, des emails, ou tout simplement des collègues qui passent, etc… Le fait d’être souvent dérangé est un facteur de stress important obligeant le salarié à devoir se réadapter face à la tâche à accomplir ;

 

  • à l’organisation du travail (horaires de travail trop lourds, exigences contradictoires, absence d’objectifs clairs, responsabilité liée à l’exécution de la tâche). Une majorité de salariés ont le sentiment de manquer de temps, d’être surchargés au travers des demandes qui dépassent leurs capacités. Ils sont parfois soumis à des injonctions contradictoires (par exemple reprocher la prise d’initiative tout en la prônant, ou encore demander au salarié d’être autonome tout en exerçant un contrôle strict sur le travail effectué…). La réduction du temps de Travail (RTT) nécessite l’exécution d’un travail dans un temps de travail plus restreint.

 

Les facteurs liés aux exigences des salariés vis-à-vis :

  • de leur travail, 
  • de la politique de ressources humaines. Le manque de reconnaissance du travail est délétère pour l’individu, au même titre que le manque de reconnaissance sur le plan familial ou amical. L’individu à nécessairement besoin de se sentir valorisé, c’est l’essence même de l’estime de soi. Dans le milieu de l’entreprise, ce sont souvent les défaillances qui sont pointées, et plus rarement la qualité du travail ayant pour conséquence une grande source de stress. Ajoutons à cela le décalage entre le travail demandé et les valeurs de la personne, les faibles perspectives professionnelles, la sur ou sous-qualification, la rémunération insatisfaisante…

 

Les facteurs liés aux relations difficiles de travail avec :

  • les supérieurs hiérarchiques. Le monde du travail n’est pas épargné par les problèmes de violence, notamment de violence psychologique dont le paroxysme est le harcèlement moral. Ce harcèlement est visible au travers d’une volonté de nuire (remarques désobligeantes, humiliantes, dénigrantes). Heureusement, le harcèlement ne représente pas la forme la plus fréquente du stress ;
  • les subordonnés ;
  • les collègues : les relations aux collègues sont parfois marquées par l’individualisme. Chacun est confronté à ses propres facteurs de stress, à son désir de réussite donnant parfois un caractère de rivalité à ces relations.

 

 Les facteurs liés à un vécu difficile des changements :

  • l’environnement socio-économique difficile et une concurrence accrue ; 
  • l’incertitude sur l’avenir de l’entreprise ;
  • l’incertitude sur le propre avenir du salarié ;
  • une stratégie d’entreprise peu claire où parfois les rôles et places de chacun ne sont pas toujours bien définis ou bien compris ; 
  • des projets de changements, organisationnels ou technologiques, non concertés ou mal accompagnés.

 


Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Une bonne résolution !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

bonne-resolution-2016

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER