Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Rendez-vous experts > Comment favoriser le bien-être au travail ? - 22/03/17

Rendez-vous experts

Comment favoriser le bien-être au travail ? - 22/03/17

[ Publié le 22 mars 2017 ]

Les experts du l’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) et le Dr Carole Dodin

 

picto-tchat  Bonjour, Comment faire face à une personnalité dominatrice et lunatique ?  Merci

Unafam : Bonjour, vous pouvez essayer d’identifier les problématiques que vous pose cette relation à une personne dominatrice. Notamment repérer si cela vous met en difficulté sur votre cheminement professionnel, tout en ne perdant pas de vue vos valeurs et vos projets. Puis en tirer le conséquences qui vous paraissent justes.

 

picto-tchat  Bonjour, j'ai été agressée verbalement et physiquement par ma chef de service. Outre, les démarches administratives prévues dans ce cas de figure : fiche de signalement, déclaration d'accident de service, comment faire pour me "reconstruire" et m'aider à lutter contre ma phobie professionnelle et ma peur de revoir mon agresseur, mon administration refusant de reconnaitre les faits. Bien à vous

Unafam : Bonjour, vous évoquez une situation d’agression dans le cadre professionnel et par votre supérieur, lieu où l’on espère généralement s’épanouir. Il est normal que vous ayez besoin de temps pour vous vous reconstruire et réfléchir à la suite que vous souhaitez donner à votre parcours professionnel. Un soutien psychothérapique pourrait vous accompagner dans cette réflexion et vous aider à avancer. Pour les questions d’ordre juridiques, n’hésitez pas à vous adresser à un avocat pour vous informer sur vos droits et les recours possibles.

 

picto-tchat  Comment lutter contre médisances, ragots, méchanceté et plus ....des collègues ? le tout qui peut parfois être alimenté par les syndicats !!!

Unafam : Ces propos sont-ils liés à une situation précise et voués à s’arrêter ? ou durent-ils dans le temps et sont-ils voués à se poursuivre ?

Vous pouvez parler avec ces personnes qui tiennent ces propos méprisants, pour leur demander de cesser en leur exprimant la difficulté que cela vous fait ressentir. Vous pouvez aussi vous tourner vers des collègues positifs, ouverts et plus compréhensifs.

picto-tchat  Bonjour, vers qui je peux me tourner dans mon entreprise pour améliorer mes conditions de travail ?

Dr Carole Dodin : Chaque entreprise a son organisation propre. Et il est intéressant d’apprendre à la connaître. Depuis quelques années la prévention en tout genre existe dans la plupart des sociétés .

4 principaux relais  auxquels vous pouvez vous adresser :

  • le relais médico-social : Médecin du travail, infirmière, assistante sociale, psychologue du travail... sont là pour vous entendre et évaluer les améliorations à mettre en œuvre si elles perçoivent une réelle difficulté
  • Le relais ressources humaines : Directeur RH, Responsables RH ( le métier s’est aujourd’hui vraiment professionnalisé et ceux ci ont une vrai conscience des problématiques et y sont formés ). Sans oublier les relais d’écoute ou « vigilants » qui peuvent exister dans différents services
  • Relais organisationnel : Manager direct, ligne hiérarchique (n+2,n+3..).Pourquoi ne pas s’adresser à vos managers ? même s’ils rencontrent eux même souvent des difficultés, ils peuvent être vos premiers porte parole s’ils n’en sont pas eux même la cause .
  • Relais représentants du personnel : CHSCT, DP,CE , DS, inspection du travail

 

picto-tchat  Bonjour, comment peut-on mesurer le bien-être au travail. Merci?

Dr Carole Dodin : Je vous renvoie à la définition Q 7.   « …état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté. »

 

De nombreux critères existent pour apprécier les difficultés (RPS, Stress) au travail: absentéisme, turn over, de nombreuses grilles dont je vous éviterai la liste.

 

En ce qui concerne le bien être : quelques critères semblent se rapprocher du bien être :

Satisfaction personnelle, réalisation de soi,  productivité, sentiment de contribution, relationnel harmonieux... et les salariés seront moins absents et moins tentés de quitter leur service, ou leur structure. 

 

picto-tchat  Ais-je le droit de faire du sport au travail pour me sentir mieux. Merci ?

Dr Carole Dodin : Difficile de répondre à votre question. Au travail je ne sais... en dehors des heures de travail certainement, sur les lieux cela dépendra des infrastructures existantes. De nombreuses entreprise se préoccupent de proposer aujourd’hui des choix de clubs avec avantages et sont très conscientes de l’impact sur le bien être de leur collaborateurs, d’autres se préoccupent de faire venir dans leur locaux des coachs sportifs ou  professeur de Pilate, gymnastique, stretching...

 

En tout cas clairement , la pratique du sport, l’activité physique quotidienne ne peuvent que contribuer à un mieux être au travail même si vous les pratiquez à l’extérieur !

 

 picto-tchat  Qu’entendons par « chief happiness officer » pour améliorer le bien-être au travail ?

Dr Carole Dodin : Le  Chief Happiness Officer, ou bien en français le "Responsable du Bonheur", a pour principale fonction d'assurer le bonheur des salariés. Ceci est fait en organisant des activités ludiques pour les salariés, des sessions de formations, des soirées, etc ... Ce poste est, en gros, un DRH « axé sur l’organisation d’activité joyeuses ». Le poste a pour origine Google avec l'ingénieur Chade-Meng Tan, qui s'est redirigé vers l'équipe de développement des personnes pendant les années 2000. Il s'est donc inventé le poste de "Jolly Good Fellow" (traduction approximative "Bonhomme Joyeux"), qui a été ensuite adopté par d'autres grands groupes et créé une nouvelle tendance.

 

Il existe de nombreuses études universitaires menées par des universités prestigieuses comme le MIT ou Harvard …, qui ont montré qu’il existait une corrélation positive entre la proportion de salariés heureux et la performance : Savez-vous qu’un salarié heureux est, en moyenne  deux fois moins malade ? Qu’il est six fois moins absent ? Ou qu’il est neuf fois plus loyal, d’après Laurence Vanhée CHO chez Happy Performance

 

picto-tchat  Quand on est atteint de Fibromyalgie comment peut-on améliorer son poste de travail? 

Dr Carole Dodin : La fibromyalgie associe un certain nombre de symptômes qui impactent l’activité au travail. Il est nécessaire d’agir sur ces différents symptômes et sur les facteurs aggravants .

Ainsi si la prise en charge médicale est indispensable pour gérer ses différents symptômes, certains conseils se sont avérés favorables à une meilleure adaptation au travail :

 

  • Un sommeil adéquat est primordial. Toutefois, les personnes atteintes de fibromyalgie souffrent souvent d’insomnie et de sommeil souvent non-réparateur. Certaines habitudes peuvent contribuer à améliorer la qualité du sommeil, comme éviter la caféine et l’alcool ou se coucher à des heures régulières, savoir s’aménager des temps de pause afin de diminuer la tension physique qui ne cesse d’augmenter au cours de la journée rendant difficile l’endormissement  et impactant la qualité du sommeil. Si nécessaire, consulter un professionnel de la santé afin d’obtenir des conseils plus personnalisés. Parfois, un médicament peut faciliter l’endormissement et réduire la fréquence des éveils nocturnes.

 

  • La gestion de la douleur est un autre aspect essentiel lorsque l’on décide de concilier fibromyalgie et travail. Une visite chez le médecin permettra d’obtenir des médicaments afin de soulager temporairement la douleur chronique. Certains antidépresseurs ou anticonvulsivants ont des propriétés particulières pour les douleurs de fibromyalgie. Une réduction de la douleur se traduit souvent par plus d’aisance et une augmentation de la productivité au travail.

 

  • Trouver un travail adapté permet d’éliminer plusieurs des conséquences de la fibromyalgie sur la productivité. Un travail à mi-temps ou un travail assis peut être bénéfique pour les fibromyalgiques. Un emploi à partir de la maison peut contribuer à réduire la fatigue occasionnée par le transport vers le travail. Certains employeurs acceptent de négocier des heures coïncidant avec les périodes où l’on se sent plus alerte.

 

  • Négocier avec son employeur. En discutant des limitations imposées par la fibromyalgie avec l’employeur, les deux parties seront en mesure de conclure une entente convenant autant à l’employé qu’à l’employeur. La diminution des heures de travail, l’achat de fauteuils ergonomiques ou la réorganisation des tâches font partie des points qu’il est possible de négocier.

 

  • Réduire le stress peut contribuer à réduire les symptômes de la fibromyalgie. , comme la douleur musculaire, les sautes d’humeur, les difficultés de concentration et l’anxiété. En prenant le temps de se relaxer, on peut arriver à atteindre un certain équilibre permettant de conserver son moral. Et sa productivité. Les pauses précitées et négociées auront à cet endroit toutes leurs places. L’apprentissage de techniques corporelles est préconisée voire nécessaire.

 

  • Malgré la douleur et la fatigue, faire de l’exercice physique peut contribuer grandement à améliorer ses capacités physiques.  Sont préconisés des exercices légers.  Il est important de négocier avec l’employeur afin d’obtenir des pauses-santé fréquentes au travail et en profiter pour s’étirer ou pour faire une courte marche de 5 minutes.

 

  • Garder une attitude positive est un élément-clé de la conciliation fibromyalgie-travail. La volonté de conserver son emploi transparait et peut grandement affecter la décision de l’employeur d’accorder des pauses supplémentaires ou de diminuer la charge de travail. Expliquer sa situation et les limitations qui s’y rattachent .

 

  • Il est parfois nécessaire de faire aussi des compromis dans sa vie personnelle afin de conjuguer fibromyalgie et travail. Ainsi pour certaines personnes, il s’agira de dormir plus longtemps le week-end afin de récupérer et leur permettre de travailler la semaine. Pour d’autres, obtenir de l’aide supplémentaire pour les tâches ménagères est grandement bénéfique.

 

picto-tchat  Bonjour, comment la réduction des effectifs, la recherche permanente d'une performance accrue peuvent être compatibles avec le bien-être au travail? Cordialement,

Dr Carole Dodin : Non une réduction d’effectif associée à une recherche de performance accrue n’est pas compatible avec un bien être au travail sans aménagement de l’organisation et adaptation de nos comportements. Ce contexte nous confronte à faire tout à moitié ou faire (bien) la moitié de choses, choix difficile ! Et en particulier pour certaines personnes particulièrement exigeantes envers elles mêmes , nostalgiques du temps  où elles pouvaient exercer leur perfectionnisme, ou encore celles sensibles à satisfaire tout le monde, ce  choix devient alors cornélien  et souvent terriblement source de stress et de mal être.

 

Pour pallier ce mal être l’apprentissage de nouveaux comportements est indispensable :

 

  • mieux maîtriser son temps  en arbitrant en permanence  afin de savoir prioriser, plutôt que se ruer pour faire vite ce qui vous est demandé. Si tous les moyens temps,  argent, matériel ,  collaborateurs nécessaires à la réalisation de tous nos projets étaient à notre disposition en abondance, nous serions dispensés de nous organiser . S’organiser c’est mettre en œuvre des comportements et des processus d’actions adaptés nous permettant de réaliser des projets malgré la rareté des moyens.

 

  • La deuxième compétence à acquérir c’est savoir négocier, auprès de votre n+1, de vos collègues, d’autres services,  afin de pouvoir mettre en œuvre ces fameux comportements et apprendre à notre environnement ce principe de priorité mais aussi le principe d’objectifs aux dimensions réalistes

 

  • La troisième sera de se maitriser soit dans ses propres exigences, délimiter ses objectifs, apprendre à dire non...

 

 

picto-tchat Bonjour, quelles sont des actions simples pour améliorer le bien-être au travail ?

Dr Carole Dodin : La qualité de vie au travail  ou « bien être » (Well being) d’après l’OMS est :

« …état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté. »

On s’accorde pour dire que ce bien être a une composante organisationnelle, managériale, relationnelle et aussi individuelle non négligeable.

 

De ces différentes composantes, je souhaite vous proposer quelques conseils simples :

  • L’axe organisationnel ne vous concerne pas forcément et peut être n’avez vous pas de prise dessus ? Malgré tout, vous êtes en responsabilité de votre travail . Aussi n’hésitez pas à faire des retours afin que l’organisation  puisse évoluer et ainsi être  plus adaptée, plutôt que se lamenter sans rien dire.

 

  • Développer Le sens au travail  suppose de poser la question et de se poser la question : «  à quoi contribue mon travail ? Que m’apporte t-il ? Pourquoi je choisis de le faire (créer un lien entre présent et avenir, donner du sens peut rendre plus acceptables certaines contraintes), 

 

  • Tenter de développer un relationnel équilibré dans la mesure du possible (ni hérisson, ni paillasson, mais dans l’écoute de l’autre et l’affirmation  de ce qui vous importe) : avec son manager, avec l’équipe, avec les autres services. Ne laissez pas les conflits s’installer, préférez la confrontation aux non dits. Sachez exprimer vos ressentis, parler de vous, demander de l’aide, en proposer, dire non si nécessaire...

 

  • Mieux se connaître : Identifier les valeurs qui me font agir, mais se méfier de nos exigences qui peuvent nous nuire (perfectionnisme excessif, ne pas s’autoriser de respiration, vouloir faire plaisir à chacun sont individuellement très pourvoyeurs de mal être)

 

  • Autorisez vous des « breaks » et des moments de prise de recul

 

  • Et surtout apprenez à vous remercier face au travail accompli. Peut être est ce la première étape pour avoir de la reconnaissance d’autrui ?

 

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER