Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Rendez-vous experts > Arrêt du tabac, êtes-vous sûr d'avoir tout essayé ? - 31/05/16

Rendez-vous experts

Arrêt du tabac, êtes-vous sûr d'avoir tout essayé ? - 31/05/16

[ Publié le 31 mai 2016 ]

arret-tabact-rdv-expert-310516

Expert : Dr Zaleski

 

picto-tchat Est-ce qu'il faut arrêter les vraies cigarettes et la cigarette électronique en même temps ou les réduire l'une après l'autre pour arrêter de fumer ?

Dr Zaleski : Pour arrêter de fumer, il est possible de choisir entre un arrêt brutal ou progressif. L'essentiel est de garder pour objectif un arrêt total et définitif de l'intoxication tabagique. L'usage de la cigarette électronique peut être poursuivi après l'arrêt de la vraie cigarette mais il est préférable d'en envisager également l'arrêt.

 

picto-tchat Est-ce que vous avez dejà rencontré des gens pour qui c'est impossible d'arrêter la cigarette ?  Moi j'ai dejà essayer 6 ou 7 fois, mais j'ai toujours recommencer.  Comment faire ?

Dr Zaleski : L'arrêt de la cigarette est quelquefois très difficile. Le tabagisme est une addiction. l'usage de la cigarette est ressenti comme un besoin vital. Apprendre à se passer du tabac peut prendre du temps et nécessite souvent plusieurs tentatives avant de réussir. Chaque nouvel essai vous permet d'apprendre à éviter des écueils et vous rapproche de votre but. Gardez votre motivation et faites  vous aider. Vous pouvez bénéficier d'un accompagnement téléphonique gratuit avec Priorité Santé Mutualiste en appelant le 3935. Vous pouvez également vous adresser à une consultation de tabacologie dans un hôpital près de chez vous.

 

picto-tchat Bonjour, Comment peut-on aider un proche à arrêter de fumer, lorsque ses tentatives n'ont pas été jusqu'ici fructueuses ?

Dr Zaleski : Vous pouvez encourager le candidat à l'arrêt de tabac en lui rappelant que le sevrage définitif du tabac peut nécessiter plusieurs tentatives. L’essentiel est de garder la motivation. Il est important de rester encourageant sans juger le fumeur en difficulté. Vous pouvez discuter avec la personne qui veut se débarrasser du tabac de ces objectifs. Que va-t-elle gagner de positif et important en gagnant la bataille contre son addiction?  Il peut être très utile de se faire aider dans la démarche du sevrage. Priorité Santé Mutualiste (au 3935) propose un service téléphonique d'accompagnement à l'arrêt du tabac. Des consultations de tabacologie sont proposées dans la plupart des hôpitaux.

 

picto-tchat Qu'est ce que vous pensez des applications pour téléphone mobile qui sont censée aidé à arreter de fumer ?

Dr Zaleski : Les applications pour téléphone mobile visant à aider le sevrage peuvent représenter une aide précieuse et ludique. Tous les outils qui peuvent aider un fumeur dans sa démarche de sevrage sont appréciables.

 

picto-tchat Il existe une multitude de recharge pour les cigarettes électroniques, existe-t-il des différences ? Faut il faire attention à certains composants ?

Dr Zaleski : A ce jour, il n'existe pas de législation précisant la composition des recharges des cigarettes électroniques. Elles contiennent une dose variable de la nicotine, du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes, de l'alcool et des additifs. Le propylène glycol est un solvant non toxique qui permet de produire de la vapeur. Les effets de l'inhalation de la glycérine sont peu connus, bien qu'elle ne soit pas réputée comme toxique. Elle peut être responsable d'irritation au niveau des voies respiratoire et des yeux. Les effets de l'inhalation des  arômes utilisés dans la composition des e-liquides  sont peu étudiés, ne peuvent donc pas être considérés comme totalement inoffensifs. Les personnes présentant des antécédents de dépendance à l'alcool doivent être attentives à son éventuelle présence dans la cartouche. Les autres additifs peuvent également présenter une toxicité. En résumé, il n'existe pas pour l'instant de réglementation régissant la composition des liquides utilisés pour la cigarette électronique, nous devons par conséquent rester prudents.

 

picto-tchat Que fait un tabacologue pour nous aider à arrêter de fumer ?

Dr Zaleski : Un tabacologue est un praticien spécialisé dans l'aide au sevrage tabagique. Il peut s'agir d'un médecin, infirmier ou psychologue. Pendant une consultation de tabacologie le praticien remplit avec le patient un dossier approuvé par les autorités de santé. Ce dossier documente l'histoire du patient avec le tabac ainsi que les éventuelles consommations problématiques associées.Il permet d'évaluer son degré de dépendance. La mesure du monoxyde de carbone dans l'air expiré à l'aide d'un CO testeur chiffre le degré d'intoxication.Le dossier permet également de faire le point sur les antécédents médicaux, psychiques et les traitements en cours .Il consigne les motivations du patient ainsi que ses craintes liées au projet de sevrage. A l'issue de la première consultation le praticien établit avec le patient un projet de prise en charge. Celle-ci consiste en un accompagnement régulier. Le tabacologue peut prescrire un traitement, par des médicaments ou substituts nicotiniques. Il va évaluer au fil des consultations les progrès et aider le patient à surmonter les difficultés rencontrées.

 

picto-tchat Est-ce vrai qu'il existe un vaccin face au tabac ?

Dr Zaleski : Un vaccin serait actuellement à l'étude aux Etats Unis. Il n'en existe pas pour l'instant.

 

picto-tchat L'hypnose est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Dr Zaleski : Les méthodes reconnues et validés par les autorités de santé dans l'aide au sevrage tabagique en plus du suivi qui renforce la motivation, sont les substituts nicotiniques, la varénicline, le bupropion, les thérapies comportementales et cognitives. Les autres méthodes, telles que l'hypnose, l'homéopathie, l'acupuncture, peuvent cependant  être des aides utiles. Certains centres hospitaliers proposent de telles consultations dans le cadre de leur offre de soins.

 

picto-tchat On m'a dit que certains médicaments aident à arrêter la cigarette. C'est vrai ? Comment les obtenir ?

Dr Zaleski : Le sevrage tabagique peut en effet être aidé par certains produits. Il peut s'agir de substituts nicotiniques (patchs, pastilles, gommes, inhaleur) ou bien de médicaments sous forme de comprimés à avaler, tels que la Varénicline (Champix) ou le bupropion (Zyban). Tous ses produits sont vendus en pharmacie. Les substituts nicotiniques peuvent être délivrés sans ordonnance, il en faut une en revanche pour la varénicline ou le bupropion. Tous ses produits représentent une aide précieuse dans le sevrage tabagique. L’assurance maladie prend en charge, sur prescription médicale, les traitements par substituts nicotiniques à hauteur de 50 € par année civile et par bénéficiaire.

Pour les femmes enceintes et pour les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la CMU complémentaire et les patients en ALD cancer, ce montant est de 150 €.

 

picto-tchat J'essaierai bien l'homeopathie pour arrêter de fumer ? Est-ce efficace ?

Dr Zaleski : Les méthodes reconnues et validées par les autorités de santé dans l'aide au sevrage tabagique en plus des entretiens qui renforcent la motivation, sont les substituts nicotiniques, la varénicline, le bupropion et les thérapies cognitives et comportementales. D’autres méthodes peuvent cependant être utiles, dont l'homéopathie. La clé de votre réussite est votre désir d'arrêter de fumer et l'accompagnement éventuel qui peut vous soutenir dans votre démarche.

 

picto-tchat Comment faire psychologiquement quand on veut arrêter de fumer et que l'on consomme 1 paquet par jour ?

Dr Zaleski : L'addiction à la cigarette comporte plusieurs aspects: le besoin physique, comportemental et psychologique. Les fumeurs considèrent souvent que la cigarette les aide à gérer le stress. En réalité, la cigarette génère du stress: elle augmente la fréquence respiratoire, le rythme cardiaque, la tension artérielle. Elle possède cependant un effet relaxant sur les muscles ainsi qu'un effet régulateur d'humeur, ce qui conforte les fumeurs dans la croyance que la cigarette leur fait du bien. Très souvent, les fumeurs sujets au stress se trouvent beaucoup plus détendus une fois débarrassées de la cigarette. Il est important de les accompagner pendant le sevrage qu'ils peuvent percevoir comme éprouvant psychologiquement. Pour limiter ces difficultés il est très utile d'avoir recours aux substituts nicotiniques (patchs, pastilles, gomme, inhaleurs, sprays) pour éviter la sensation de manque. Des techniques de détente comme la relaxation, la méditation et les activités physiques en général représentent une aide précieuse pour retrouver un bon équilibre et un bien être psychologique.

 

picto-tchat Comment faire pour arrêter de fumer et ne pas reprendre du poids ?

Dr Zaleski : La prise de poids représente une crainte fréquente chez les candidats à l'arrêt de la cigarette. Fumer coupe la faim. La nicotine contenue dans la cigarette augmente le métabolisme de base du fumeur, ce qui veut dire qu'il brûle en moyenne 300 ou 200 calories par jour de plus qu'un non fumeur. La cigarette augmente aussi le taux de sucre dans le sang, ce qui fait que le fumeur pense pouvoir remplacer la nourriture par du tabac. La sensation de manque liée au sevrage est souvent perçue comme une sensation de faim et conduit au grignotage. Pour éviter de prendre des kilos en arrêtant de fumer les substituts nicotiniques (patchs, pastilles, gommes, inhaleurs, sprays) sont très utiles. Ils aident à lutter contre la sensation de manque de manière plus adaptée que le grignotage. Pour relancer le métabolisme ralenti par la privation de la nicotine, il est important d'augmenter son activité physique. Vous pouvez choisir celle qui vous convient, marche, vélo, fitness. L'essentiel est d'en développer une pratique régulière et assez soutenue. L’activité physique est aussi un excellent moyen de lutter contre le stress. Profitez de votre arrêt du tabac pour rééquilibrer votre alimentation. Eviter de manger trop de sucre et matières grasses. Privilégiez les viandes maigres, poissons, légumes et fruits. Choisissez les féculents à index glycémique bas (qui ne font pas augmenter le sucre dans le sang trop vite), comme les pâtes ou le riz complets. Vous pouvez bénéficier d'un service d'accompagnement à l'équilibre alimentaire avec Priorité Santé Mutualiste en appelant le 3935.

 

picto-tchat Quelles sont les aides à moindre coût pour arrêter de fumer ?

Dr Zaleski : Les aides à l'arrêt du tabac  reconnus par les autorités de santé, en plus d'un suivi renforçant la motivation, sont les substituts nicotiniques (patchs, sprays, inhaleurs, gommes, pastilles), les médicaments tels que la Varénicline (Champix) et le Bupropion(Zyban)et les thérapies comportementales et cognitives. L’assurance maladie prend en charge après prescription médicale les substituts nicotiniques à hauteur de 50 euros par an et par bénéficiaire, et 150 euros pour les femmes enceintes, les jeunes de 20 à 30 ans ainsi que les patients présentant une Affection Longue Durée (ALD) liée à un cancer. Les prix de tous ses produits sont libres et varient d'une pharmacie à l'autre. Il convient par conséquent de comparer les prix pratiqués par plusieurs officines. En règle générale, le traitement acheté en pharmacie est beaucoup moins coûteux que les cigarettes.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER