Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé 

A quoi faut-il être attentif avant de choisir une complémentaire santé ou d'engager des dépenses ?

[ Publié le 27 février 2012 - mis à jour le 14 octobre 2016 ]

Pour l’hospitalisation (honoraires, frais de séjour, forfait journalier hospitalier, chambre particulière, frais d’accompagnement…) :illustration soins hospi

  • Les frais de séjour sont-ils pris en charge dans tous les types d’établissements ?
  • Y a-t-il des limitations de durée de prise en charge, par exemple pour la psychiatrie ou pour la rééducation ?
  • Le forfait journalier hospitalier est-il remboursé ? Pour quel montant et quelle durée ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle une chambre particulière ? Pour quel montant et quelle durée ?

 

Pour les soins de ville (honoraires des médecins, sages-femmes et auxiliaires médicaux, imagerie et radiologie, analyses médicales…) :

  • Est-ce que je consulte souvent des médecins pratiquant des dépassements d’honoraires ? Si oui, la complémentaire rembourse-t-elle ces dépassements ? Jusqu’à quel niveau ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle certains actes non remboursés par l’assurance maladie obligatoire (ostéopathie…) ?


Pour la pharmacie :

  • Quelles sont les catégories de médicaments (différents taux de remboursement par l’assurance maladie obligatoire) remboursées par la complémentaire ? A quelle hauteur ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle des médicaments ou des vaccins non remboursés par l’assurance maladie obligatoire ?


Pour les dépenses d’optique (lunettes, lentilles, opération de la myopie…) :

  • Y a-t-il un plafond de remboursement pour les lunettes ou les lentilles ? Sur quelle durée ?
  • Y a-t-il un nombre maximum de paires de lunettes ou de lentilles remboursées par an ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle les lentilles qui ne sont pas remboursées par l’assurance maladie obligatoire ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle d’autres dépenses qui ne sont pas remboursées par l’assurance maladie obligatoire, comme par exemple la chirurgie réfractive (opération de la myopie) ?

 

Pour les soins dentaires (soins, inlays et onlays, prothèses dentaires, orthodontie…) :illustration dentaire

  • Y a-t-il un plafond annuel de remboursement pour les prothèses dentaires ? Pour l’orthodontie ? Pour d’autres actes ?
  • La complémentaire rembourse-t-elle certains actes qui ne sont pas remboursés par l‘assurance maladie obligatoire ? Si oui lesquels (implants, certaines prothèses…) ?


Le délai d’attente

Toutes les complémentaires ne remboursent pas les dépenses dès la souscription ou l’adhésion.
C’est ce que l’on appelle un délai d’attente, c’est-à-dire une période durant laquelle vous payez vos cotisations sans bénéficier du remboursement de certaines prestations ou sur la part prise en charge au-delà de la base de remboursement (notamment pour les hospitalisations déjà programmées, les dépenses d’optique et les prothèses dentaires).


Les réseaux de professionnels de santé

Votre complémentaire peut avoir passé des accords avec des établissements ou des professionnels de santé (opticiens, dentistes, médecins…).
Renseignez-vous pour connaître les conditions proposées.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de réaménager votre maison avec l'âge ou après un accident ?

Notre assistante sociale vous informe sur les différents moyens de financement et vous oriente vers les bons interlocuteurs.

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie