Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Droits et démarches > Les outils de votre suivi médical > La carte vitale > Comment mettre à jour sa carte Vitale ?

La carte vitale 

Comment mettre à jour sa carte Vitale ?

[ Publié le 16 septembre 2011 - mis à jour le 19 septembre 2017 ]

Il est nécessaire de mettre à jour sa carte Vitale chaque année, afin de continuer à profiter de ses avantages. L’assuré effectue aussi cette démarche quand sa situation personnelle change.

 

La carte Vitale est mise à jour chaque année, et actualisée à chaque changement de situation :

 

Une fois que la carte Vitale est mise à jour, elle garantit :

  • une prise en charge respectant les droits de remboursement du bénéficiaire. Cela évite des refus de paiement ou demande de remboursement d’un trop versé. C’est particulièrement utile quand l’assuré ne bénéficie plus de droits particuliers (prise en charge pour longue maladie, couverture maladie universelle complémentaire La couverture maladie universelle complémentaire donne droit à une assurance maladie complémentaire gratuite. Celle-ci permet d'accéder aux soins de ville Ensemble des prestations de soins dispensées par des professionnels de santé en dehors des cas d'hospitalisation Désigne généralement un séjour dans un établissement de santé en vue du traitement médical d'une maladie, d'un accident ou d'une maternité. L'hospitalisation à domicile (HAD) constitue une alternative à l'hospitalisation classique, et permet d'assurer des soins chez le patient. Voir également : forfait journalier hospitalier, frais de séjour, frais d'accompagnement, forfait « 18 euros », chambre particulière (Source : UNOCAM ©)  

    [ Publié le 27 septembre 2011 ]
    ou d'hébergement dans des établissements de santé ou médico-sociaux. Il s'agit par exemple des consultations en cabinet libéral ou en centre de santé, examens en laboratoire de biologie, actes de radiologie en cabinet, soins dentaires Ensemble des actes du chirurgien-dentiste qui contribuent à la prévention et aux premiers soins à apporter en cas de problème dentaire : il s'agit des consultations, des soins conservateurs tels que le détartrage ou le traitement d'une carie, mais aussi des soins chirurgicaux essentiels. Le chirurgien-dentiste a l'obligation de respecter les tarifs fixés par l'assurance maladie obligatoire pour ces soins, pour lesquels il ne peut donc pas pratiquer de dépassements (à la différence des prothèses dentaires). (Source : UNOCAM ©)  

    [ Publié le 27 septembre 2011 ]
    ? Les consultations dispensées à l'hôpital en dehors des situations d'hospitalisation Désigne généralement un séjour dans un établissement de santé en vue du traitement médical d'une maladie, d'un accident ou d'une maternité. L'hospitalisation à domicile (HAD) constitue une alternative à l'hospitalisation classique, et permet d'assurer des soins chez le patient. Voir également : forfait journalier hospitalier, frais de séjour, frais d'accompagnement, forfait « 18 euros », chambre particulière (Source : UNOCAM ©)  

    [ Publié le 27 septembre 2011 ]
    (également appelées consultations en « soins externes ») sont généralement considérées comme des soins de ville. Synonymes : soins ambulatoires, soins externes, médecine de ville, médecine ambulatoire, médecine de premier niveau, soins primaires, frais ou soins médicaux courants (Source : UNOCAM ©)  

    [ Publié le 27 septembre 2011 ]
    ou hospitaliers, dans le cadre du parcours de soins, sans dépense à leur charge et sans avance de frais. (Source : UNOCAM ©)  

    [ Publié le 27 septembre 2011 ]
    ),
  • une utilisation sans problème sur les équipements des professionnels de santé,
  • la rapidité des remboursements, tout en étant dégagé de tout échange administratif complémentaire afin d’être pris en charge.

 

La carte Vitale peut être actualisée dans les bornes de mise à jour se trouvant :

  • dans toutes les caisses d’assurance maladie,
  • dans les pharmacies,
  • dans certains établissements de santé,
  • dans la plupart des mutuelles.

 

 

La mise à jour peut aussi être effectuée pour ajouter les informations concernant la complémentaire santé Organisme de protection complémentaire assurant la prise en charge, à titre individuel ou collectif, pour une personne ou sa famille, de tout ou partie des frais de santé, en complément ou en supplément des prestations de l'assurance maladie obligatoire. Il existe trois types d'organismes d'assurance maladie complémentaire : ? les institutions de prévoyance : organismes à but non lucratif régis par le code de la Sécurité sociale, gérés à parité entre les représentants des employeurs et des salariés, destinés à couvrir les salariés et anciens salariés dans le cadre de la branche professionnelle ou de l'entreprise, ? les mutuelles : organismes à but non lucratif, régis par le code de la Mutualité, dans lesquels les adhérents participent directement ou par l'intermédiaire de leurs représentants élus au fonctionnement et aux décisions de la mutuelle, ? les sociétés d'assurance : organismes régis par le code des Assurances, qui peuvent être soit des sociétés anonymes, soit des sociétés d'assurance mutuelle. Source : Glossaire de l'assurance complémentaire santé - UNOCAM (Source : UNOCAM ©)  

[ Publié le 27 septembre 2011 ]
.

 

La première fois, l’adhérent doit attendre de recevoir un courrier de sa mutuelle fournissant le code de la mutuelle, une liste des lieux où l’inscription peut s’effectuer et une notice pour l’aider au besoin à utiliser la borne de mise à jour de la carte Vitale.

Puis tous les ans, l’adhérent doit mettre à jour ses droits à la complémentaire, ainsi que lorsqu’une nouvelle personne est prise en charge dans sa couverture complémentaire.

De plus, si plusieurs cartes sont concernées par le même contrat de mutuelle par exemple dans une famille les deux parents, il faut penser à mettre à jour toutes les cartes.

 

Attention, toutes les mutuelles ne proposent pas cette possibilité. Il faut penser à se renseigner lorsqu’on choisit une complémentaire santé Organisme de protection complémentaire assurant la prise en charge, à titre individuel ou collectif, pour une personne ou sa famille, de tout ou partie des frais de santé, en complément ou en supplément des prestations de l'assurance maladie obligatoire. Il existe trois types d'organismes d'assurance maladie complémentaire : ? les institutions de prévoyance : organismes à but non lucratif régis par le code de la Sécurité sociale, gérés à parité entre les représentants des employeurs et des salariés, destinés à couvrir les salariés et anciens salariés dans le cadre de la branche professionnelle ou de l'entreprise, ? les mutuelles : organismes à but non lucratif, régis par le code de la Mutualité, dans lesquels les adhérents participent directement ou par l'intermédiaire de leurs représentants élus au fonctionnement et aux décisions de la mutuelle, ? les sociétés d'assurance : organismes régis par le code des Assurances, qui peuvent être soit des sociétés anonymes, soit des sociétés d'assurance mutuelle. Source : Glossaire de l'assurance complémentaire santé - UNOCAM (Source : UNOCAM ©)  

[ Publié le 27 septembre 2011 ]

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de réaménager votre maison avec l'âge ou après un accident ?

Notre assistante sociale vous informe sur les différents moyens de financement et vous oriente vers les bons interlocuteurs.

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie