Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Nos experts santé > Christine Ramonnet

Christine Ramonnet 

[ Publié le 29 avril 2013 - mis à jour le 15 mars 2017 ]
christine-ramonnet-expert-psm

    Fonctions

    • Sophrologue - Consultante et Formatrice en prévention santé (Irtair Prévention)

     

    Autres responsabilités

    • Sophrologue en cabinet

     

    Formation

    • Master RH – IGS Paris

    • Praticien certifié en Sophrologie – CEAS Paris / FEPS – Agrément CQP

    • Plusieurs spécialisations : « Gestion du stress », « Sommeil », « Acouphène »

    • Sensibilisation à l’ergonomie : « Ergonomie et Prévention » - CHRprev Paris

     

    Site internet

    www.irtair.com

Contributions à Priorité Santé Mutualiste

La vie nocturne, bien au chaud sous la couette, peut apporter son lot de phénomènes inattendus. On regroupe certains de ces troubles du sommeil sous le nom de parasomnies. Elles désignent des comportements non conscients comme se lever, marcher, ou d’ordre verbale (parler, chanter), ou encore d’ordre sensoriel (entendre, sentir), qui surviennent à l’endormissement, au réveil ou en plein sommeil....

La sophrologie est une méthode apparue il y a 50 ans qui favorise un meilleur équilibre personnel grâce à des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. La sophrologie peut aider les personnes à différents moments de leur vie, de la préparation à la maternité à l’accompagnement en fin de vie, avec la prise en charge de problèmes comme le stress, les troubles du sommeil, les...

Patrick Le Lay, ex-directeur de TF1 avait déclaré vendre du « temps de cerveau disponible » à ses annonceurs. C’est désormais le cerveau droit de ses téléspectateurs, soit le siège des émotions qui les intéresse. Patrick Le Lay, ex-directeur de TF1 avait déclaré vendre du « temps de cerveau disponible » à ses annonceurs. C’est désormais le cerveau droit de ses téléspectateurs, soit le siège des...

Le coût du mal-être au travail atteindrait les 12 600 euros par salarié et par an en France dans le secteur privé. Quitte à devoir débourser de l’argent, il y aurait tout intérêt à investir dans le bien-être afin d’endiguer dépression, démotivation voire burn-out. C’est le crédo de nouveaux arrivants sur ce créneau : les happytech, des startups spécialisées dans le développement du bien-être au...

Le coût du mal-être au travail atteindrait les 12 600 euros par salarié et par an en France dans le secteur privé. Quitte à devoir débourser de l’argent, il y aurait tout intérêt à investir dans le bien-être afin d’endiguer dépression, démotivation voire burn-out. C’est le crédo de nouveaux arrivants sur ce créneau : les happytech, des startups spécialisées dans le développement du bien-être au...