Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maux du quotidien > Les douleurs articulaires, musculaires et ligamentaires > Que sont les douleurs articulaires, musculaires et liga ...

Les douleurs articulaires, musculaires et ligamentaires 

Que sont les douleurs articulaires, musculaires et ligamentaires ?

[ Publié le 25 septembre 2013 ]

À la suite d'un choc, d'un mouvement brusque ou violent, il arrive que les muscles, les ligaments et les articulations soient touchés. La zone lésée devient alors douloureuse et peut s'accompagner d'un gonflement rapide.


Les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires peuvent avoir des causes diverses comme :

  • Une arthrite Toute affection inflammatoire, aiguë ou chronique, qui atteint les articulations. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    aiguë ou chronique, provoquée par une infection ou une inflammation.
  • Une arthrose Affection articulaire, d'origine mécanique et non inflammatoire, caractérisée par des lésions dégénératives des articulations, associées à une atteinte du tissu osseux sous-jacent. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    due, le plus souvent, à une usure des cartilages liée à l'âge.
  • Une inflammation des tissus qui entourent l'articulation suite à un traumatisme, une trop forte sollicitation ou encore une inflammation des muscles, des tendons et des ligaments.
  • Les douleurs articulaires peuvent également être le symptôme inflammatoire d'une maladie infectieuse comme la grippe ou une angine ou une hépatite ou la goutte.

 

Les douleurs musculaires

Le plus souvent, les douleurs musculaires proviennent de :

  • Courbatures qui sont des microlésions d'un muscle. La douleur survient quelques heures, le lendemain ou les jours suivant une sollicitation forte de certains muscles, lors d'une activité sportive par exemple. Les courbatures peuvent également être un des symptômes de la grippe ou la conséquence de la prise de certains médicaments comme les Interférons.
  • Crampes qui sont une contraction musculaire survenant le plus souvent lors d'un effort physique soutenu ou intense. Plus rarement, les crampes peuvent survenir au repos, voire la nuit. La déshydratation, la prise de certains médicaments (par exemple les diurétiques ou les hypocholestémiant)… et le froid peuvent favoriser la survenue de crampes.
  • Contractures musculaires qui sont une contraction durable et involontaire d'un ou plusieurs muscles. Elles sont le plus souvent dues à une activité physique intense ou inhabituelle.
  • Élongations, contractures importantes accompagnées d'une déchirure de plusieurs fibres musculaires.
  • Déchirures musculaires, également appelées claquages, qui sont une déchirure partielle d'un muscle et de son enveloppe.
  • Ruptures musculaires qui sont une déchirure importante d'un muscle et de son enveloppe.
  • Torticolis qui est une contracture des muscles du cou, la plus souvent due à une mauvaise posture ou une affection de la colonne cervicale.

 

Les douleurs ligamentaires

Les douleurs ligamentaires surviennent fréquemment à la suite de traumatismes comme :

  • Une entorse due à la torsion brusque et violente d'une articulation.

puce grise L'entorse bénigne, également appelée foulure, est un simple étirement des ligaments. La douleur disparaît rapidement. Il existe un gonflement (œdème) localisé et peu important.

puce grise L'entorse moyenne est le résultat d'une distension des ligaments. Une partie des ligaments peut également être rompue. Il existe souvent un œdème, parfois un hématome.

puce grise L'entorse grave est la rupture des ligaments. Un arrachage osseux peut accompagner cette rupture. Il existe alors des signes locaux importants comme œdème rapide et/ou hématome.

  • Une luxation, entorse accompagnée d'un déboîtement osseux ou d'une fracture.
  • Une tendinite qui est une inflammation des tendons, parties terminales du muscle rattachées à l'os. La tendinite est due à une fatigue des tendons, le plus souvent à cause d'une sollicitation inadéquate, et trop prolongée des muscles : répétition prolongée d'un même geste, mauvais échauffement… La prise de certains antibiotiques (quinolones) peut également provoquer des tendinites. Il faut la signaler au médecin et stopper immédiatement le traitement, car il existe un risque de rupture.

 

Une contusion consécutive à un choc peut également provoquer des lésions des fibres musculaires, des tendons, des terminaisons nerveuses… et provoquer une douleur dans la zone lésée.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Vous souhaitez perdre du poids pour soulager votre mal de dos, vos douleurs articulaires ?

Faites-vous aider par nos diététiciennes.

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie