Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maux du quotidien > La rhinite allergique de l'adulte > Peut-on prévenir la rhinite allergique ?

La rhinite allergique de l'adulte 

Peut-on prévenir la rhinite allergique ?

[ Publié le 24 septembre 2013 ]

La meilleure des préventions de la rhinite allergique consiste en l’éviction des allergènes déclencheurs.

 

Que la rhinite allergique soit intermittente ou persistante.

 

Pour les rhinites allergiques intermittentes dues aux pollens

Des mesures simples à adopter au quotidien permettent de réduire l’exposition aux pollens :

  • aérer les pièces tôt le matin ou dans la soirée pour éviter les heures auxquelles l’air est le plus chargé en pollens ;
  • bien se moucher le nez et le laver avec du sérum physiologique ;
  • se rincer les cheveux tous les soirs, surtout en période de pic pollinique, et changer sa taie d’oreiller quotidiennement ;
  • éviter de tondre la pelouse et porter des lunettes (de soleil) pour jardiner ;
  • éviter de faire sécher le linge à l’extérieur ;
  • rouler en voiture avec les fenêtres fermées (à plus forte raison si le véhicule est équipé d’une climatisation avec filtre à pollens).

 

Pour les rhinites allergies persistantes 

  • En cas d’allergies aux acariens

Quelques gestes simples pour réduire l’exposition aux acariens au quotidien :

puce grise literie : laver souvent le linge de lit à 60°C minimum, utiliser une housse de matelas anti-acariens, remplacer les oreillers de plumes par des oreillers de mousse synthétique lavable ;

puce grise tapis, moquettes, tentures : à éviter, surtout dans les chambres à couchers ;

puce grise utiliser régulièrement un aspirateur avec filtre HEPA (pour « High Efficiency Particulate Air ») qui permet de filtrer l’air rejeté par un aspirateur en retenant les particules allergènes telles que les acariens, pollens, larves, etc. ;

puce grise éviter de surchauffer les pièces et maintenir un degré d’humidité inférieur à 50 % pour éviter la prolifération des acariens ;

puce grise et utiliser à intervalles réguliers des acaricides en aérosol (en respectant bien les précautions d’emploi données par le fabricant) ;

puce grise mettre les peluches au congélateur pendant 72 h puis les laver à basse température et les aspirer soigneusement pour éliminer les acariens et leurs larves. Opération à répéter tous les 3 mois.

 

  • En cas d’allergies aux animaux

Si on se sait allergique, la première des précautions est de ne pas adopter d’animal. Chien, chat, oiseau, rongeur, cheval ou poney, etc. : tous sont potentiellement allergènes.

Si l’allergie survient après l’arrivée au domicile de l’animal, et qu’il est impossible de s’en séparer :

puce grise prendre soin de le toiletter régulièrement, ou à défaut (pour les chats notamment) lui passer un gant de toilette ou une serviette humide sur le poil au moins plusieurs fois par semaine ;

puce grise placer sa litière dans un endroit isolé (placard, balcon, coin peu fréquenté) et la changer souvent ;

puce grise lui interdire l’accès aux chambres à coucher ;

puce grise aérer les pièces tous les jours.

 

Il est alors indispensable de faire le ménage souvent, de bien passer l’aspirateur et de laver les textiles de décoration ou d’habillement régulièrement.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie