Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Maux de tête : céphalées et migraines 

Quelles sont les conséquences ?

[ Publié le 11 mars 2013 ]

Bien que majoritairement sans danger, certains maux de tête peuvent avoir des conséquences graves sur le quotidien de la personne qui en souffre. Il convient donc de consulter.

Les migraines et plus encore les céphalées de tension sont des maladies bénignes. Il est exceptionnel qu’une migraine entraîne un accident vasculaire cérébral (AVC). Il s’agit surtout des migraines dites avec aura (autrefois appelées migraines ophtalmiques) qui sont précédées d’éblouissement ou de fourmillements sur un côté du visage ou une main. Certaines s’accompagnent aussi de troubles du langage.

 

En revanche, certains maux de tête peuvent être handicapants. C’est le cas des migraines. Au-delà de la douleur, la personne migraineuse ressent généralement un mal être (vertiges, difficultés à se concentrer…) qui peut conduire à une dépression, des arrêts de travail, voire un isolement. 

 

Il faut également savoir qu’un état migraineux dure généralement toute une vie. L’intensité, la périodicité évolueront, certes, en fonction du mode de vie de la personne, de son niveau de stress, etc., mais le mal de tête ne passera pas. Il est donc important de consulter. Car si on ne la guérit pas, une migraine peut se soigner. Or, rares sont les migraineux qui consultent : seuls 20 % d’entre eux demanderaient un traitement. Et le suivi des traitements est souvent aléatoire. 

 

Sauf situations extrêmes, il n’est pas nécessaire dans un premier temps de s’adresser à un spécialiste. Le médecin généraliste est habilité à prescrire les médicaments ad hoc.

Mots-clefs : Douleur , Migraine

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie