Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maux du quotidien > Le Rhume > Quels sont les traitements contre le rhume ?

Le Rhume 

Quels sont les traitements contre le rhume ?

[ Publié le 28 janvier 2013 - mis à jour le 7 octobre 2013 ]

Il n’existe pas de médicaments contre les virus à l’origine du rhume. Le traitement est donc essentiellement symptomatique.

Le rhume guérit spontanément en une semaine environ. Certaines recommandations permettent néanmoins d’en limiter les symptômes et d’améliorer le confort des patients.

Chez l’adulte :

  • se moucher régulièrement pour évacuer l’écoulement nasal et limiter la congestion, en prenant soin de bien se laver les mains après l’opération ;
  • utiliser du sérum physiologique ou des sprays d’eau thermale ou d’eau de mer pour décongestionner la muqueuse nasale et l’humidifier ;
  •  dormir la tête surélevée ;
  • boire abondement durant la journée.

 

Chez l’enfant :

La prise en charge repose sur le lavage des fosses nasales de l’enfant avec du sérum physiologique, et à l’évacuation des sécrétions, soit par l’aspiration mécanique (mouche-bébé), soit par le mouchage en fonction de l’âge de l’enfant.

Pour lutter contre la fièvre, des médicaments antipyrétiques à usage pédiatrique sont disponibles (paracétamol, ibuprofène, par exemple). Il est nécessaire de bien respecter les posologies d’administration de ces médicaments. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter le médecin ou à prendre l’avis d’un pharmacien.

 

 Pour tout le monde :

  • éviter le tabagisme passif ou actif ;
  • maintenir une température de 18 à20 °Cdans la maison et aérer régulièrement les pièces ;
  • éviter les climatiseurs qui déshumidifient l’air et assèchent les muqueuses nasales.

 

Des médicaments sont disponibles en automédication pour la prise en charge du rhume chez l’adulte: 

Attention, pendant la grossesse, l’automédication nécessite un avis médical systématique

  • Les décongestionnants : ils contiennent une substance vasoconstrictrice (pseudoéphédrine). Ils aident à déboucher le nez et permettent de mieux respirer. Bien qu’ils soient en vente libre sous forme orale, ils peuvent entraîner des effets indésirables graves et doivent être utilisés avec précaution. Ils ne doivent pas être associés entre eux (notamment une forme orale et une forme nasale), ni être employés plus de 5 jours. Ils sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 15 ans, ainsi que chez les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les antihistaminiques H1 : ils permettent de limiter l'écoulement nasal. Certains peuvent entraîner une somnolence.
  • Les solutions nasales antiseptiques : elles n’ont pas grand intérêt car elles sont inactives contre les virus.
  • Les antipyrétiques et antalgiques (paracétamol, par exemple) : ils sont utiles en cas de fièvre et de douleur.

 

A noter : plusieurs substances actives peuvent être associées dans un même médicament. Il est donc important d’identifier le nom des molécules actives (dénomination commune internationale) pour les reconnaître et ainsi éviter les risques de surdosage. De façon générale, il vaut mieux privilégier les médicaments ne contenant qu’une seule substance active.

Le rhume étant lié à un virus, les antibiotiques sont inutiles, sauf en cas de surinfection bactérienne.

Mot-clef : Sphère ORL

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER