Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Morpions 

L'essentiel

[ Publié le 5 juin 2013 ]

img_infosante_morpions_visuel

Les morpions, appelés aussi poux du pubis, sont des parasites de l’homme qui se nourrissent de sang pour survivre. Ils vivent accrochés aux poils de la région pubienne et péri-anale, mais peuvent aussi se rencontrer dans d’autres zones pileuses : aisselles, poils de la poitrine, barbe et, chez l’enfant, cils et sourcils.

 

Les poux du pubis sont à l’origine d’une parasitose appelée « pédiculose inguinale » (ou « phtiriase »).Ils se transmettent par contact direct avec une personne infestée, lors d’un rapport sexuel le plus souvent.

 

Leur présence se manifeste par de sévères démangeaisons dans la zone pileuse colonisée, accompagnées de petites plaies liées au grattage.

 

Le traitement repose sur un antiparasitaire de type pyréthrinoïde de synthèse, à raison d’une pulvérisation sur la zone infestée suivie, 8 à 10 jours plus tard, d’une seconde pulvérisation.

 

Ces produits sont contre-indiqués chez la femme enceinte ou allaitante, chez l’enfant de moins de 30 mois, et ne doivent pas être appliqués sur une peau présentant des lésions importantes, une plaie, un eczéma. En outre, ils ne peuvent pas être employés chez les enfants ayant une atteinte des cils ou des sourcils, car l’utilisation de spray n’est pas possible du fait de la localisation. Le praticien doit alors retirer les morpions et les lentes un à un avec une pince.

 

Dans tous les cas, il est capital de désinfecter le linge et la literie, et, chez l’adulte, de traiter en même temps les partenaires sexuels.  

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie