Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les maladies fréquentes de la bouche 

L'essentiel

[ Publié le 4 décembre 2013 ]

img-infosante-maladies-bouches

Les caries, la gingivite et la parodontite font partie, avec les aphtes, des maladies les plus fréquentes de la bouche. Ces affections, à l’exception des aphtes dont les causes restent obscures, sont liées à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, qui entraîne une accumulation de plaque dentaire.

 

 

Ce dépôt collant, qui se forme sur les dents après chaque repas et contient de nombreuses bactéries issues de la flore buccale, est à l’origine des caries, mais aussi des maladies parodontales, dont le premier stade est une inflammation des gencives (gingivite). Un saignement gingival constitue un signe d’alerte. D’autant qu’en l’absence de soins, l’inflammation peut s’étendre au tissu de soutien de la dent, le parodonte. On parle alors de parodontite, plus connue sous le nom de « déchaussement dentaire ».

 

Lorsqu’elle est soignée à temps, la carie ne nécessite qu’un traitement mineur : nettoyage de la cavité et pose d’un amalgame (plombage). Mais si la pulpe est atteinte, la dent doit être dévitalisée et protégée par une couronne.

 

Il en va de même pour les maladies parodontales. Tandis que le respect de conseils d’hygiène dentaire associé à un détartrage complet permettent de venir à bout de la plupart des gingivites, les parodontites demandent un nettoyage plus important, parfois associé à un traitement antibiotique ou antiseptique. Dans certains cas, un geste chirurgical, réalisé par le chirurgien-dentiste, peut même être nécessaire.

 

La prévention passe par le brossage régulier des dents, au minimum deux fois par jour, l’utilisation de fil dentaire ou de brossettes, ainsi que par la consultation, chaque année, de son chirurgien-dentiste.

 

Les enfants et les adolescents peuvent bénéficier d’un examen de prévention systématique et gratuit à 6, 9, 12, 15 et 18 ans, dans le cadre de l’opération « M’T Dents ».

 

Les aphtes, de leur côté, guérissent le plus souvent spontanément. L’éviction de certains facteurs favorisant (aliments tels que les noix, l’ananas, le gruyère, par exemple) peut permettre d’en réduire la fréquence.

Mot-clef : Bucco-dentaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie