Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) 

L'essentiel

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

L’imagerie par résonnance magnétique, ou IRM, s’appuie sur les propriétés magnétiques des atomes d’hydrogènes présents dans les molécules d’eau pour obtenir des images en 2D et 3D du corps humain.

L’IRM permet d’observer le cerveau, la colonne vertébrale (racines du canal rachidien et  moelle épinière), les articulations et les tissus mous de manière plus fine que le scanner. Mais cette technique ne permet pas de détecter les petites lésions osseuses, ces tissus étant trop pauvres en hydrogène.

L’examen est indolore. Il dure en général 30 minutes pendant lesquelles le patient ne doit pas bouger. Il est contre-indiqué aux porteurs d’un pacemaker, d’un défibrillateur cardiaque ou de tout autre système électronique implantable.

La présence d’une prothèse valvulaire cardiaque, d’un implant oculaire, de clips chirurgicaux ou de fragments de métal dans les yeux constitue également une contre-indication absolue.

Contrairement au scanner, l’IRM n’entraîne pas d’irradiation. Elle est donc sans danger et peut-être pratiquée plusieurs fois dans un court laps de temps.



Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie