Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Herpès génital 

L'essentiel

[ Publié le 5 juin 2013 ]

img_infosante_herpes_visuel

L’herpès génital est une infection virale très fréquente qui touche principalement les organes sexuels et les régions situées en dessous du nombril. Environ 2 millions de personnes sont porteuses du virus de l’herpès en France. Celui-ci se transmet le plus souvent à l’occasion d’un rapport sexuel, avec ou sans pénétration.

 




Une fois contracté, le virus de l’herpès reste à vie dans l’organisme. Chez certaines personnes, il se manifeste de manière isolée et s’endort définitivement. Mais dans la majorité des cas, il devient récidivant et réapparaît régulièrement dans la zone où il a été contracté.

 

Le risque le plus grave de l’herpès génital est la transmission du virus au nouveau-né lorsque la femme enceinte est infectée. Il s’agit cependant d’une situation rare (environ 3 cas pour 100 000 grossesses, soit 20 cas par an en France).

 

En dehors de la grossesse et du risque de transmission au bébé, le traitement d’une poussée d’herpès génital n’est pas nécessaire, sauf s’il est récidivant et entraîne une gêne conséquente ou une douleur pour le patient.

 

Les médicaments anti-herpétiques, administrés sous forme de comprimés, sont efficaces. L’absence de relations sexuelles est conseillée pendant toute la durée d’évolution des lésions (environ 3 à 5 jours).

 

En dehors du traitement, l’usage du préservatif en prévention est vivement recommandé, car un risque de contamination existe, y compris pendant les phases asymptomatiques.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie