Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Déficit cognitif léger 

L'essentiel

[ Publié le 5 juin 2013 ]

img_infosante_deficit_cognitif_visuel_2013-06-06_13-07-42_919

La maladie d’Alzheimer reste latente pendant plusieurs années et commence à s’exprimer par un « déficit cognitif léger », qui apparaît en général après 65 ans.

 

Les symptômes du déficit cognitif léger peuvent être confondus avec l’oubli bénin dû au vieillissement normal. Mais dans le cas de la maladie d’Alzheimer, ils se traduisent par un déclin global de la mémoire et des fonctions cognitives. Le diagnostic s’appuie sur une évaluation neuropsychologique et une IRM.

 

A l’heure actuelle, aucun traitement n’est disponible pour traiter le déclin cognitif pré-Alzheimer. Il est toutefois possible d’agir sur certains facteurs qui aggravent les troubles de la mémoire, comme les troubles du sommeil, les symptômes dépressifs, l’isolement social. Un entraînement des facultés intellectuelles peut améliorer les performances cognitives.

 

Si les personnes qui souffrent d’un déficit cognitif léger ont des risques importants de développer la maladie d’Alzheimer, l’évolution reste extrêmement variable d’un patient à l’autre : certains ne développeront pas la maladie d’Alzheimer, ou la développeront très lentement.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Alzheimer, Parkinson. Comment choisir un hébergement médicalisé, temporaire ou permanent ?

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie