Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les troubles anxieux > Le trouble d'anxiété sociale ou phobie sociale

Les troubles anxieux 

Le trouble d'anxiété sociale ou phobie sociale

[ Publié le 6 juillet 2015 ]

Le trouble d’anxiété sociale, appelé également phobie sociale, est une peur importante et persistante dans les situations relationnelles par peur d'être jugée négativement, humiliée ou simplement regardée. On parle de phobie sociale, et non de simple timidité, lorsque cette crainte provoque des angoisses violentes et des modifications du comportement pour éviter le contact avec les autres.

 

Les phobies sociales sont présentes dans des situations telles que parler devant un public, parler à des personnes d'autorité ou manger en groupe. La personne atteinte d'anxiété sociale a peur d'être jugée de façon négative et d'être ridiculisée, du fait de présumés faiblesses ou défauts d’attitude ou de compétences.

 

Tout le monde peut éprouver du trac,  de la peur ou de la gêne dans des situations similaires. Mais la phobie sociale est plus intense, beaucoup plus handicapante au quotidien qu'une simple timidité. Elle est vécue comme étant insurmontable par la personne qui en souffre.

 

L'anxiété sociale peut trouver ses origines dans une faible estime de soi, une tendance à l'autocritique, une dépréciation de sa propre valeur estimée, moindre par rapport aux autres.

 

La phobie sociale peut avoir pour origine un événement ou des expériences durant lesquelles la personne a été moquée ou rabaissée. L'enfance et l'adolescence sont des périodes au cours desquelles la phobie sociale peut trouver sa source.

 

Les symptômes caractéristiques de l'anxiété sociale sont des sensations de mal être dans certaines situations sociales, et fréquemment des signes physiques qui sont redoutées par peur de montrer sa gêne (rougissements tremblements, troubles de l’élocution). La personne qui en souffre peut avoir des comportements d'évitement et s'empêcher de faire des activités qui pourtant l’intéressent. Ce comportement conduit souvent les personnes victimes de ce syndrome à s'isoler socialement et à se renfermer sur elle-même, et parfois à consommer de l’alcool pour faciliter les contacts avec autrui.

 

Les symptômes de la phobie sociale

Des symptômes physiques révèlent cette anxiété, quand la personne est confrontée à ces situations qui la mettent mal à l'aise :

  • transpiration, rougissements,
  • palpitation cardiaque,
  • troubles digestifs,
  • bouche sèche,
  • attaques de panique.

 

Traitement de la phobie sociale

La phobie sociale peut disparaître progressivement avec le temps ou avec l'aide de proches. Mais une thérapie comportementale et cognitive, basée sur des jeux de rôle et l’apprentissage de techniques d’affirmation de soi et de gestion des émotions, peut être très efficace. Dans les formes très sévères, quand les symptômes anxieux sont très présents et invalidants, un traitement complémentaire par antidépresseur peut être justifié.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

Blog expert

Une émotion peut en cacher une autre

par Bénédicte Bassac Cavaillon

emotion-sante-mentale

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER