Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'anesthésie > Quels sont les risques liés à l'anesthésie ?

L'anesthésie 

Quels sont les risques liés à l'anesthésie ?

[ Publié le 27 janvier 2015 ]

Dans toute intervention chirurgicale des risques existent, mais les risques directement imputables à l’anesthésie sont devenus de plus en plus rares.

 

La préparation lors de la visite pré-opératoire, l’encadrement par le médecin anesthésiste-réanimateur pendant l’intervention, le développement d’outils de contrôle de la douleur pendant et après l’opération, ont permis de réduire considérablement les risques liés directement à l’anesthésie.

 

Aujourd’hui, les accidents liés à l’anesthésie lors de l’opération sont dus à 3 facteurs principaux :

  • Risques liés à la pathologie elle-même
  • A la chirurgie
  • Les antécédents médicaux chirurgicaux du patient
  • Les allergies aux produits (même si cela reste rare)

 

Des effets secondaires peuvent apparaître, mais sont peu fréquents et les complications plus rares.
Suite à une anesthésie, il arrive que certains patients aient :

  • des nausées,
  • des vomissements,
  • des lésions dentaires dues à  l'intubation et à une mauvaise hygiène bucco-dentaire du patient,
  • de la fièvre,
  • des troubles musculaires
  • des trous de mémoire

 

Le patient peut également faire une réaction allergique à certaines substances. Cette réaction peut devenir un choc anaphylactique (chute de tension, gonflement généralisé, voire arrêt cardiaque dans les cas les plus graves).

 

Mais les effets secondaires s'estompent rapidement et tout est mis en œuvre pour faciliter le rétablissement rapide des patients.

 

La sécurité de l’anesthésie s’est grandement améliorée, grâce à la préparation lors de la visite pré-anesthésique et aux outils de surveillance et de mesures de la douleur.

 

Outils de mesure de contrôle de la douleur pendant l’anesthésie

La prise en charge et la gestion de la douleur sont plus que jamais pris en compte par les médecins anesthésistes-réanimateurs afin que l'intervention chirurgicale soit la plus confortable possible.

 

Même si elle n'est pas consciente lors de l'intervention, l'anesthésie reste tout de même ressentie par le corps.

 

La prise en charge de la douleur pendant l'intervention est donc prise très au sérieux pour éviter des effets secondaires importants suite à l'intervention mais aussi permettre au patient de récupérer plus facilement après la chirurgie.

 

La mesure de la douleur est les médecins anesthésistes-réanimateurs se basent sur la pression artérielle et le rythme cardiaque. Mais cette mesure étant soumise à d'autres facteurs, il est  possible de coupler cette mesure à d'autres outils. 

Mot-clef : Anesthésie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie