Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les dépressions > Existe-t-il plusieurs formes de dépression ?

Les dépressions 

Existe-t-il plusieurs formes de dépression ?

[ Publié le 22 septembre 2014 ]

Les différents épisodes dépressifs

Les épisodes dépressifs peuvent être caractérisés selon la CIM 10 par leur sévérité et la nature de leurs symptômes. Ils sont classés de « léger » à « sévère ».

 

On parle d’épisode sévère quand on retrouve tous les symptômes et que leur impact sur le quotidien est très fort. Dans ce cas, la personne peut même aller jusqu’à ne plus prendre soin d’elle-même et tenter de se suicider.

 

On parle d’épisodes dépressifs récurrents quand plusieurs épisodes dépressifs apparaissent au cours de la vie d’une personne, sans épisodes distincts d’excitation, ni sévérité des symptômes. Ils caractérisent les troubles bipolaires.

 

Enfin, il y a des formes de dépression persistante comme :

  • la cyclothymie qui est caractérisée par une alternance d’état dépressif et d’excitation légers,
  • la dysthymie qui est une dépression mineure mais chronique, marquée par de la tristesse et une impression d’être au bout du rouleau.

 

Des spécificités liées à la vie

Il existe aussi des troubles dépressifs liés à un moment de l’année ou à épisode de la vie. On trouve par exemple :

  • la dépression post-partum : elle apparaît en général quelques semaines (et au maximum 6 mois) après un accouchement et elle est marquée par la peur de ne pas savoir s’occuper de son enfant ;
  • les dépressions saisonnières : elles apparaissent souvent pendant l’automne et sont marquées par de la fatigue, un grand besoin de sommeil et une augmentation de l’appétit, notamment pour les produits sucrés ;
  • Les troubles dysphoriques prémenstruels : marqués par une humeur désagréable, une irritabilité et une instabilité émotionnelle. Ce trouble apparaît avant les règles et disparaît avec elles.

 

Des spécificités liées à l’âge

Les épisodes dépressifs peuvent varier en fonction de l’âge du malade.
Chez les enfants, la dépression peut être caractérisée par une attitude en retrait ou au contraire une agitation.

 

Chez les adolescents, elle peut être marquée par des comportements qui mettent en danger leur santé, comme la consommation excessive d’alcool ou la prise de drogues.

 

Chez les personnes âgées, le dépistage de la maladie est rendu plus difficile par la baisse d’activité. Mais le fait d’être triste ne doit pas être considéré comme normal pour une personne âgée et peut être un signe de dépression. 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie