Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les schizophrénies > Que sont les schizophrénies ?

Les schizophrénies 

Que sont les schizophrénies ?

[ Publié le 5 août 2014 ]

Les schizophrénies sont des psychoses, c’est-à-dire des maladies affectant le cerveau qui se caractérisent par une perte de contact avec la réalité, par des altérations des perceptions et une perturbation de la communication avec autrui. La personne malade n'est le plus souvent pas consciente de ses troubles : elle est même persuadée que c'est son entourage qui a un problème.

 

Combien de personnes sont touchées par les schizophrénies ?

Les schizophrénies touchent 1 % de la population dans le monde, soit environ 600 000 personnes en France. Elles concernent aussi bien les hommes que les femmes. Il s'agit des psychoses les plus courantes chez les adultes.
Elles sont dues à un fonctionnement anormal des circuits neuronaux dans le cerveau.
Elles apparaissent le plus souvent à l'adolescence ou au début de l'âge adulte, et elles peuvent durer toute la vie.
Les schizophrénies sont des maladies très invalidantes si des soins ne sont pas mis en place précocement, et peuvent être des facteurs importants de désocialisation et de précarité.

 

Les caractéristiques des schizophrénies

  • une perception altérée de la réalité. On parle de symptômes « positifs » : pensées délirantes, hallucinations ou troubles de la perception ;
  • un désengagement affectif et social de la personne malade. On parle de symptômes « négatifs »  : manque pathologique de volonté, incapacité à agir dans certaines situations, réduction des capacités émotionnelles même face à des stimulations importantes ;
  • une désorganisation de la pensée : troubles du langage, discours incohérent, absence de lien logique dans les pensées.

 

En dehors des épisodes aigus, les schizophrénies peuvent présenter des symptômes chroniques et persistants constituant un handicap.

 

Comment le diagnostic est-il posé ?

Le diagnostic des schizophrénies est souvent tardif : le malade n'a le plus souvent pas conscience de sa maladie et la famille ou l'entourage n'en connaissent généralement pas les symptômes.
Ces derniers peuvent varier considérablement d'une personne à l'autre.
En l’absence d’une cause unique identifiée, on préfère aujourd’hui parler des schizophrénies plutôt que de la schizophrénie.
Il n'existe pas de test biologique (par exemple, une prise de sang) ou technique (comme la radiographie) permettant de les diagnostiquer.

 

Les médecins se basent donc sur un ensemble de critères cliniques définis par des experts internationaux, disponibles dans la Classification internationale des maladies (CIM) de l'Organisation mondiale de la santé ou dans la cinquième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM V) de l'association américaine de psychiatrie.

 

Avant de poser un diagnostic définitif, les médecins devront écarter d'autres causes possibles : consommation de drogue, maladie métabolique ou neurologique, autre maladie mentale ayant des symptômes communs avec la schizophrénie, mais aussi pouvoir observer l’évolution des troubles sous traitement sur une durée suffisante.

 

Il existe plusieurs termes qui désignent les schizophrénies : psychose/trouble/syndrome schizophrénique, psychose paranoïde, psychose dissociative chronique, délire chronique schizophrénique, hébéphrénie.

 

Le médecin traitant orientera la personne malade vers un psychiatre. La coordination des deux est essentielle pour assurer un bon suivi.

 

Pour en savoir plus sur les schizophrénies, nous vous invitons à consulter les ressources de notre partenaire Psycom :

 logo-psychom

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER