Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOCs 

Comment soigner les TOCs ?

[ Publié le 5 août 2014 ]

Le traitement des troubles obsessionnels compulsifs nécessite une prise en charge spécialisée.

 

De manière générale, il est recommandé d’améliorer son hygiène de vie :

  • réduire la consommation d’excitants comme l’alcool, le tabac ou le café,
  • ne pas consommer de drogues,
  • avoir une activité physique régulière et modérée,
  • veiller à avoir un sommeil suffisant,
  • ne pas s’isoler,
  • avoir une alimentation équilibrée.

 

La prise en charge spécifique au TOC repose sur la thérapie comportementale et les médicaments sérotoninergiques. Dans les cas sévères, il peut être intéressant d’associer les deux.
Grâce à la prise en charge, l’état de 50 à 75 % des patients sera amélioré ou très amélioré.

 

La guérison d’un TOC est tout à fait possible quels que soient la durée ou l’envahissement par la maladie, bien que plus l’intervention a lieu tôt, plus ce sera facile.

 

Les Thérapies comportementales et cognitives ou TCC :

Il s’agit d’une thérapie active et centrée sur la résolution du problème. Le thérapeute et le patient travaillent en collaboration.
Le thérapeute va apprendre à son patient les techniques efficaces pour se débarrasser de son TOC. Le patient aura des exercices pratiques à faire.
Pour en savoir, vous pouvez lire le dossier de Psycom consacré aux TCC.

 

Quel rôle pour les antidépresseurs ?

Les médicaments utilisés dans le traitement des TOCs agissent sur la sérotonine cérébrale.
Parmi les molécules qui ont reçu l’autorisation de mise sur le marché pour le traitement des TOCs, il y a la Paroxetine, la Fluoxetine, la Fluvoxamine, la Sertraline, le Citalopram, l’Escitalopram et la Clomipramine. Les anxiolytiques n’ont pas d’effet sur les TOCs.
Pour être efficaces, ils doivent être pris sur le long terme car leur action peut nécessiter jusqu’à 4 mois pour se manifester.
Il est parfois nécessaire de les associer entre eux ou à d’autres médicaments.

 

Les médicaments permettent d’améliorer le TOC dans plus de 50 % des cas, et dans 20 % des cas ils entraînent une rémission complète. Cependant, l’effet des médicaments s’interrompt lorsque le traitement est arrêté.
La thérapie comportementale permet d’obtenir des effets similaires, mais le bénéfice persiste à l’arrêt de la prise en charge.

 

L’association des deux, lorsqu’elle nécessaire, permet de faciliter la thérapie. La thérapie, si elle est correctement faite, permet d’envisager à terme l’arrêt des traitements.
En général, la prise en charge commence avec la thérapie comportementale, et si le patient n’arrive pas à progresser suffisamment, les traitements sérotoninergiques sont associés dans un second temps.

 

Si des médicaments ont été utilisés, il est conseillé de continuer le traitement pendant 1 an après l’obtention de la rémission clinique.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER