Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOCs 

Que sont les TOCs ?

[ Publié le 5 août 2014 ]

Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOCs sont des troubles anxieux qui se caractérisent par des obsessions et des {{compulsions}}. Ils touchent le plus souvent les personnes jeunes et perdurent souvent dans le temps.


Le TOC : un trouble anxieux

Le TOC se manifeste par des obsessions et des compulsions.
Une obsession Idée répétitive et menaçante, s'imposant de façon incoercible à la conscience du sujet, bien que celui-ci en reconnaisse le caractère irrationnel.   Actuellement, les obsessions font partie des T.O.C. (troubles obsessionnels compulsifs), terme qui remplace celui de « névrose obsessionnelle ». Les troubles obsessionnels font partie des troubles anxieux. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
est une idée, une pensée, une sensation qui fait intrusion dans l’esprit du patient de manière involontaire. Il reconnaît qu’il s’agit d’une pensée issue de son propre esprit, il peut juger cette pensée ridicule, choquante ou dégradante. Cette pensée peut sembler réaliste au patient (« avoir peur d’avoir fait une erreur ») ou lui être complètement étrangère (« avoir peur d’être possédé par le diable » pour un athée), mais quoi qu’il en soit, il est dans l’incapacité de s’en débarrasser. Obsession vient du latin obsidere qui signifie : « être assiégé par ».

 

Les compulsions sont la solution que le patient a cru trouver pour se débarrasser de son obsession. Il s’agit de comportements visibles ou mentaux, ayant pour but de chasser l’obsession.

 

Par exemple, s’il est envahi par une obsession de contamination, il va laver et se laver de manière compulsive. S’il s’agit d’une obsession d’erreur, il va vérifier de manière compulsive le gaz, la porte d’entrée, les interrupteurs, etc. suivant le contenu de l’idée obsédante. Les compulsions ne permettent pas de se débarrasser longtemps de l’obsession, la personne malade doit donc sans cesse recommencer. Compulsion vient du latin compulsum sum qui signifie : « je suis obligé de ».

 

On évalue facilement la gravité du TOC en mesurant le temps perdu en compulsions. Le minimum pour porter le diagnostic de TOC est d’une heure de temps perdu par jour. Un patient « normal » perd entre 3 et 4 heures par jour. À ce niveau, il est encore capable de travailler.

 

Le TOC est ainsi une maladie où le patient est assiégé par une idée (qu’il peut juger ridicule ou non) et contre laquelle il se sent obligé de lutter.

 

Un trouble fréquent chez les jeunes

Les TOCs concerneraient environ 2 % de la population adulte mondiale d’après la Haute autorité de santé qui leur a consacré une étude en 2005. C’est la 4e pathologie psychiatrique.
Cette pathologie apparaît essentiellement avant 25 ans, en général vers 10 ou 12 ans, des cas plus précoces sont possibles. Les obsessions et compulsions qui touchent les enfants sont les mêmes que celle des adultes.
Les hommes et les femmes sont également touchés. Le niveau social, intellectuel ou culturel n’a pas d’influence sur la maladie.

 

Les TOCs peuvent être associés au syndrome de Gilles de la Tourette, une maladie familiale caractérisée par des tics multiples.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER