Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Dépistage du cancer > Quels sont les cancers qui peuvent être dépistés dans le cadre du dépistage individuel ?

Dépistage du cancer 

Quels sont les cancers qui peuvent être dépistés dans le cadre du dépistage individuel ?

[ Publié le 4 mai 2011 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

Pour certains cancers comme celui du col de l’utérus ou de la prostate, le dépistage est pour le moment individuel, c'est-à-dire qu’il est réalisé à l’initiative du médecin ou de la personne.

 

Cancer du col de l’utérus

Le dépistage est recommandé pour toutes les femmes de plus de 25 ans et jusque 65 ans tous les 3 ans, après deux frottis normaux réalisés à un an d’intervalle. En cas d’antécédent familial ou personnel, le dépistage pourra être réalisé plus souvent.

 

C’est le gynécologue ou le médecin traitant qui propose à la personne de réaliser un frottis de dépistage.

 

Le frottis peut aussi être effectué dans des centres de santé, lors d’une consultation à l’hôpital, dans un centre mutualiste, dans un centre de planification familiale ou chez une sage-femme.

 

Lors de l’examen du col de l’utérus par voie vaginale, le médecin réalise un frottis cervico-vaginal ; il va prélever des cellules qui seront analysées via un examen anatomo-cyto-pathologique. Le frottis est un acte qui ne dure que quelques minutes et qui ne fait pas mal.

 

L’analyse du prélèvement sera prise en charge à 70% par la sécurité sociale hors dépassement d’honoraires.

 

Certaines régions proposent un dépistage organisé du cancer du col de l’utérus. Pour en savoir plus découvrez le dossier de l’institut National du Cancer partenaire de Priorité Santé Mutualiste;

 

Le cancer de la prostate

Pour le cancer de la prostate, l’intérêt du dépistage systématique est discuté. Ce dépistage peut être mis en place par le médecin traitant ou l’urologue en fonction de l’histoire de son patient et de son état de santé général. Pour en savoir plus voir le dossier de l’Institut National du Cancer partenaire de Priorité Santé Mutualiste;

 

Cancer du sein et cancer colorectal

Avant 50 ans et à partir de 75 ans, les personnes ne peuvent pas bénéficier du dépistage organisé. Le dépistage peut être mis en place par le médecin traitant ou un spécialiste en fonction de l’histoire de son patient et de son état de santé général.

 

A noter que les femmes à risque élevé peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100% du dépistage du cancer du sein. Pour cela, un onco-généticien, oncologue ou gynécologue ou gynéco-obstétricien doit faire une demande auprès de la caisse d’assurance maladie de l’assuré, Si cette demande est acceptée, la patiente recevra une attestation de prise en charge à présenter au médecin qui réalisera le dépistage.

 

Détection précoce

La détection précoce d’un cancer consiste  à identifier des signes d’alerte éventuels et à réaliser des examens spécifiques.

 

Par exemple :

  • Les cancers de la peau peuvent être détectés par un examen régulier de l’ensemble de la peau par un dermatologue,
  • Les cancers de la bouche doivent faire l’objet d’un dépistage régulier surtout chez les consommateurs réguliers de tabac et/ou d’alcool

 

Pour en savoir plus sur la détection précoce, voir le dossier de l’Institut National du Cancer partenaire de Priorité Santé Mutualiste.

 

S'INFORMER

vignette-prendre-soin-soi

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi