Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les maladies fréquentes de la bouche 

A quoi sont-elles dues ?

[ Publié le 4 décembre 2013 ]

Les caries et les maladies parodontales sont liées à la même cause : les bactéries de la plaque dentaire. L’origine des aphtes, malgré de nombreux facteurs favorisants, demeure plus mystérieuse.

 

La plaque dentaire est à l’origine de la formation des caries et du développement des maladies parondotales. Il s’agit d’un dépôt collant transparent, voire blanchâtre, qui se forme à la surface des dents et des gencives après chaque repas. Or, un millimètre cube de plaque dentaire – soit l’équivalent d’une tête d’épingle – contient de 100 000 à 100 millions de bactéries issues de la flore buccale naturelle.

 

Les bactéries de la plaque dentaire transforment les sucres apportés par l’alimentation en acides qui attaquent les dents, conduisant à la formation de cavités dans l’épaisseur de l’émail. Ce sont les caries. En l’absence de soins, celles-ci atteignent la dentine puis la pulpe dentaire.

Vous en saurez plus dans notre dossier sur les caries

 

Certaines personnes sont plus sujettes que d’autres aux caries, notamment lorsque leur émail est mince, fragile ou usé, ou que leurs dents sont mal positionnées (un chevauchement, par exemple, qui retient les débris alimentaires). La consommation d’aliments riches en sucres constitue également un facteur favorisant.

 

Les maladies parodontales sont, elles aussi, liées à l’accumulation de la plaque dentaire. Les bactéries que contient cette dernière sécrètent des toxines qui vont irriter la gencive (gingivite) et, éventuellement, tout le parodonte(parodontite), le tissu de soutien de la dent. Le tartre, qui représente la calcification de la plaque dentaire mais qui n’est plus pathogène, peut également irriter la gencive par sa dureté.

 

Si, contrairement aux caries, la composition de l’alimentation n’a aucune influence sur le développent des maladies parodontales, il existe des facteurs génétiques et environnementaux (tabagisme, diabète...) qui en accélèrent l’installation. Fumer, par exemple, multiplie par 5 à 7 le risque de souffrir d’une parodontite.

 

Quant aux aphtes, bien qu’il existe de nombreux facteurs favorisants (fatigue, stress, aliments comme le gruyère, les noix, l’ananas, ou encore certains médicaments...), on ne connaît pas leur cause exacte.

Mot-clef : Bucco-dentaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie