Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Accident Vasculaire Cérébral (AVC) > Comment prévenir l'accident vasculaire cérébral ? Lutter contre les facteur ...

Accident Vasculaire Cérébral (AVC) 

Comment prévenir l'accident vasculaire cérébral ? Lutter contre les facteurs de risque

[ Publié le 30 octobre 2013 - mis à jour le 27 septembre 2016 ]

Dix facteurs de risque d’AVC sont modifiables et dépendent du comportement individuel : ce sont le tabac, le cholestérol, le diabète, l’hypertension artérielle, le stress psychosocial, la sédentarité, l’obésité abdominale, une alimentation pauvre en fruits et légumes, l’alcool et les causes cardiaques dont l’arythmie par fibrillation atriale.

 

C’est en luttant contre chacun de ces facteurs de risque que l’on pourra diminuer le nombre d’AVC. Tous les âges de la vie sont concernés par ces facteurs de risque. Ainsi, la lutte contre l’obésité de l’enfant prévient le diabète et les pathologies cardio-neuro-vasculaires du futur adulte. Cependant, il n’est jamais trop tard pour initier des actions de prévention : le risque des fumeurs peut être diminué pour rejoindre celui des non-fumeurs, deux à cinq ans après l’arrêt de leur consommation de tabac. De même, pratiquer une activité physique régulière peut diminuer d’un tiers le risque d’AVC.

 

Ainsi à tout âge, il est recommandé :

  • Si tabac d’arrêter de fumer.
  • Si diabète d’avoir une hémoglobine A1C < 7 % sans hypoglycémie.
  • Si excès de cholestérol d’avoir un cholestérol total < 2 g/l, un LDL cholestérol
    < 1,6 g/l et un HDL cholestérol > 0.6 g/l.
  • Si HTA avoir une PA < 140/90 mmHg en consultation et < 135/85 mmHg sur 18 mesures réalisées à domicile (3 mesures le matin et le soir trois jours de suite).
  • D’avoir un poids de forme et un tour de taille < 80 cm pour une femme et < 90 cm pour un homme.
  • De gérer le stress par des approches psychologiques adaptées.
  • De manger tous les jours des fruits et des légumes.
  • D’avoir une activité physique régulière (au moins 2h30 par semaine) et de ne pas être sédentaire (assis moins de 7 heures par jour).
  • De boire pas ou très peu d’alcool et de s’abstenir de « binge drinking ».

 

Pour ceux qui ont une arythmie par fibrillation atriale, la prévention des AVC passe par les anticoagulants dont les indications dépendent de plusieurs facteurs. Il faut savoir que les anticoagulants dans cette indication sont très efficaces pour diminuer le risque de faire un AVC ischémique ; en revanche, mal gérés, ces traitements peuvent être soit inefficaces soit trop efficaces, pouvant entraîner un risque d’hémorragie cérébrale. Par rapport aux antivitamine K, les anticoagulants de référence, les nouveaux anticoagulants actifs par voie orale ont démontré une diminution de 50% du risque d’AVC hémorragique cérébral.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER