Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Qu'est ce qu'un cancer ? 

Qu'est ce que le cancer ?

[ Publié le 2 mai 2011 ]

Le cancer est une maladie qui se constitue à partir de cellules qui se développent de manière anarchique. La tumeur développée au sein d’un organe peut être bénigne mais aussi maligne et elle peut s’étendre à d’autres organes, on parle alors de métastases.

Le corps humain est constitué de cellules qui vivent, remplissent des rôles spécifiques et disparaissent de façon programmée.

Parfois une cellule est modifiée par des anomalies d’origines diverses. Si celles-ci ne sont pas réparées par les processus habituels, la cellule devient anormale et peut se multiplier de manière anarchique pour former une tumeur Prolifération excessive de cellules anormales ressemblant plus ou moins au tissu dans lequel elles se développent et qui finissent par acquérir une autonomie biologique. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
. Il s’agit d’un cancer si le caractère malin de la tumeur c’est à dire sa susceptibilité à s’étendre vers des tissus voisins est diagnostiqué ; en effet, certaines tumeurs sont bénignes et ne dégénéreront jamais, d’autres peuvent évoluer vers la malignité et certaines tumeurs sont aussi d’emblée malignes.

Le mot cancer regroupe en fait un ensemble de maladies qui sont classées en fonction des cellules et des tissus à partir desquels elles se forment. La tumeur initiale, qui touche un organe, est appelée tumeur primitive. Elle va ensuite se greffer sur d’autres organes en passant par le sang ou par les voies lymphatiques et former des tumeurs secondaires qu’on appelle métastases Migration par voie sanguine ou lymphatique de produits pathologiques (bactéries, virus, parasites, cellules cancéreuses) issus d'une lésion initiale. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
. Les métastases peuvent donc être ganglionnaires ou toucher d’autres organes.

Il existe des signes généraux évocateurs de cancer comme la perte de poids, la perte d’appétit ou la fatigue et des signes qui sont fonction de l’organe touché : douleur, perte de sang, tuméfaction.

Les cancers peuvent être classés en fonction des tissus qu’ils touchent. On distingue ainsi notamment :

  • les carcinomes Tumeur maligne développée aux dépens des tissus épithéliaux. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    pour lesquels les cellules cancéreuses apparaissent dans un épithélium Tissu qui recouvre les surfaces de l'organisme, vers l'extérieur (peau, muqueuses des orifices naturels) ou vers l'intérieur (cavités du cœur, du tube digestif, etc.), et qui peut constituer des glandes.   Un épithélium est formé de cellules serrées les unes contre les autres, le nombre de celles-ci et leur forme variant selon les divers types d'épithélium. Les épithéliums de revêtement qui tapissent la peau (épiderme) et les muqueuses ont une fonction de protection et contrôlent également les échanges de substances. Les épithéliums glandulaires constituent la partie active, sécrétrice, des glandes. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    ;
  • les sarcomes Variété de cancer se développant aux dépens du tissu conjonctif. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    dont les cellules cancéreuses apparaissent dans un tissu de support comme les os, la graisse ou les muscles ;
  • les cancers hématopoïétiques dans lesquels les tumeurs touchent le sang ou les organes lymphoïdes, par exemple les leucémies Prolifération maligne, c'est-à-dire incontrôlée, de cellules de la moelle osseuse. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    ou les lymphomes Prolifération maligne prenant naissance dans le tissu lymphoïde et, en particulier, dans les ganglions lymphatiques. Ce terme est de plus en plus utilisé à la place de « lymphome malin ». (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    .

 

On peut aussi classer les cancers en opposant les tumeurs solides aux tumeurs des cellules sanguines.

Pour connaitre le type de cancer, on réalise un examen anatomopathologique des tissus touchés. Pour ce faire, on prélève un morceau de tissus grâce à une biopsie Prélèvement d'un fragment de tissu ou d'organe à des fins d'examen microscopique. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
ou lors d’une chirurgie.

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

ECHANGER